share_book
Envoyer cet article par e-mail

Contes et récits fantastiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Contes et récits fantastiques

Contes et récits fantastiques

  (Auteur)


Prix : 88,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Contes et récits fantastiques"

Présentation de Contes et récits fantastiques

Théophile Gautier n'a pas encore 20 ans, lorsqu'il rédige, en 1830, un article à la gloire d'Hoffmann, tout fraîchement révélé au public français par les traductions de Loève-Veimars. A 21 ans il publie son premier récit, La Cafetière, où éclate l'influence du conteur berlinois. Mais il est trop lucide pour s'abandonner sans contrôle à son enthousiasme. Bientôt, il décrit les «vexations» d'un Jeune-France égaré par la passion du fantastique : Onuphrius est sa caricature, dessinée avec une ironie fraternelle. Tel est-il toujours demeuré : vigilant, quoique exalté : attentif à voiler ses préoccupations sous une nonchalance étudiée. Omphale, La Pipe d'Opium, Le Pied de momie effleurent comme par jeu les réalités invisibles. Pourtant, des accents plus graves se laissent percevoir quelquefois. Ce dilettante avait des hantises, dont ses proches ont été les témoins ; ce poète des apparences possédait, comme Baudelaire a su s'en apercevoir, une «intelligence innée de la correspondance et du symbolisme universels». Presque tous ses contes, plus particulièrement La Morte amoureuse, Arria Marcella, Le Club des Hachichins, manifestent son regret de ne pouvoir échapper aux limites de la condition humaine et son besoin d'une évasion imaginaire au -delà du Temps et de la Mort. Vers la fin de sa carrière, Théophile Gautier a composé, dans la même veine, de petits romans (Avatar, Jettatura) et une longue nouvelle (Spirite).Nous nous bornons, dans le présent volume, à reproduire celles de ses oeuvres fantastiques dont la brièveté paraît justifier l'étiquette de «contes». Nous les présentons selon l'ordre chronologique où elles ont parus pour la première fois dans les revues et périodiques de l'époque. La cafetière/Onuphrius/Omphale/La morte amoureuse/La pipe d'opium/Le chevalier double/Le pied de momie/Deux acteurs pour un rôle/Une visite nocturne/Le club des Hachichins/Arria Marcella161/au XXe siècle demeure à écrire. --Ce texte fait référence à l'éditionPoche .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 630  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Classiques
  • ISBN :  2253055204
  • EAN13 :  9782253055204
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Gautier

Le roman de la momie 062097

Pharaon aime Tahoser qui aime Poëri. C'est à son retour d'Éthiopie que Pharaon porte un regard chargé de volupté sur la fille du grand prêtre. Lui qui rentre couvert de gloire, lui qui n'a plus rien à désirer du monde, roi, presque Dieu, se sent soudain esclave de la jeune Égyptienne. Mais ...

Voyage En Espagne

«Nous prendrons au hasard, à droite et à gauche, sans choix ni préférence ; car tout est beau, tout est admirable...» Voyageur sentimental à la manière de Sterne, Gautier délaisse volontiers le musée pour le plein air. C'est une Espagne chatoyante, drôle, populaire, orientale, solaire, qu...

Le roman de la momie

Un lord anglais et un savant allemand réussissent à pénétrer dans le tombeau d'un pharaon, dans la Vallée des Rois. Là, apparaît la momie d'une très belle jeune fille, Tahoser, qui a gardé l'apparence de la vie. Un papyrus, placé à ses côtés, explique l'énigme de la présence d'une fem...

Voir tous les livres de Gautier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Contes et récits fantastiques

Théophile Gautier n’a pas encore 20 ans, lorsqu’il rédige, en 1830, un article à la gloire d’Hoffmann, tout fraîchement révélé au public français par les traductions de Loève-Veimars. A 21 ans il publie son premier récit, La Cafetière, où éclate l’influence du conteur berlinois. Mais il est trop lucide pour s’abandonner sans contrôle à son enthousiasme. Bientôt, il décrit les «vexations» d’un Jeune-France égaré par la passion du fantastique : Onuphrius est sa caricature, dessinée avec une ironie fraternelle. Tel est-il toujours demeuré : vigilant, quoique exalté : attentif à voiler ses préoccupations sous une nonchalance étudiée. Omphale, La Pipe d’Opium, Le Pied de momie effleurent comme par jeu les réalités invisibles. Pourtant, des accents plus graves se laissent percevoir quelquefois. Ce dilettante avait des hantises, dont ses proches ont été les témoins ; ce poète des apparences possédait, comme Baudelaire a su s’en apercevoir, une «intelligence innée de la correspondance et du symbolisme universels». Presque tous ses contes, plus particulièrement La Morte amoureuse, Arria Marcella, Le Club des Hachichins, manifestent son regret de ne pouvoir échapper aux limites de la condition humaine et son besoin d’une évasion imaginaire au -delà du Temps et de la Mort. Vers la fin de sa carrière, Théophile Gautier a composé, dans la même veine, de petits romans (Avatar, Jettatura) et une longue nouvelle (Spirite).Nous nous bornons, dans le présent volume, à reproduire celles de ses œuvres fantastiques dont la brièveté paraît justifier l’étiquette de «contes». Nous les présentons selon l’ordre chronologique où elles ont parus pour la première fois dans les revues et périodiques de l’époque. La cafetière/Onuphrius/Omphale/La morte amoureuse/La pipe d’opium/Le chevalier double/Le pied de momie/Deux acteurs pour un rôle/Une visite nocturne/Le club des Hachichins/Arria Marcella161/au XXe siècle demeure à écrire. --Ce texte fait référence à l’éditionPoche .