share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Rêve de d'Alembert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Rêve de d'Alembert

Le Rêve de d'Alembert


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Rêve de d'Alembert"

Présentation de Le Rêve de d'Alembert

Texte présenté et annoté par Colas Duflo. " Je crois vous avoir dit que j'avais fait un dialogue d'Alembert et moi. En le relisant, il m'a pris en fantaisie d'en faire un second, et il a été fait. Les interlocuteurs sont d'Alembert qui rêve, Bordeaux et l'amie de d'Alembert, mademoiselle de Lespinasse. Il n'est pas possible d'être plus profond et plus fou. J'y ai ajouté après coup cinq à dix pages capables de faire dresser les cheveux à mon amoureuse, aussi ne les verra t'elle jamais ; mais ce qui va bien vous surprendre, c'est qu'i n'y a pas un seul mot de religion et pas un seul mot déshonnête ; après cela, je vous défie de deviner ce que ce peut être " Ainsi Diderot annonce-t-il, dans une lettre Sophie Volland, en 1769, le rédaction de l'un des textes philosophiques les plus étonnants de XVIIIe siècle. Ces trois dialogues (La suite d'un entretien entre M. d'Alembert et M. Diderot, le rêve de d'Alembert, Suite de l'entretien précédent) regroupé ici, comme c'est maintenant l'usage, sous le titre du deuxième, soulève la question de la possibilité même d'une philosophie matérialiste. La même d'une philosophie matérialiste. La sensibilité de la matière est-elle pensable, Suffit-elle pour expliquer la vie, la pensée et l'unité du sujet, De la médecine à la morale, l'excursion métaphysique déploie la finesse de son argumentation dans la diversité des images. Clavecin sensible, essaim d'abeilles, araignée et chèvre-pieds sont au surprenant menu de ce texte.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 256  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.4cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Philosophie
  • ISBN :  2080711342
  • EAN13 :  9782080711342
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Rêve de d'Alembert

Texte présenté et annoté par Colas Duflo. " Je crois vous avoir dit que j'avais fait un dialogue d'Alembert et moi. En le relisant, il m'a pris en fantaisie d'en faire un second, et il a été fait. Les interlocuteurs sont d'Alembert qui rêve, Bordeaux et l'amie de d'Alembert, mademoiselle de Lespinasse. Il n'est pas possible d'être plus profond et plus fou. J'y ai ajouté après coup cinq à dix pages capables de faire dresser les cheveux à mon amoureuse, aussi ne les verra t'elle jamais ; mais ce qui va bien vous surprendre, c'est qu'i n'y a pas un seul mot de religion et pas un seul mot déshonnête ; après cela, je vous défie de deviner ce que ce peut être " Ainsi Diderot annonce-t-il, dans une lettre Sophie Volland, en 1769, le rédaction de l'un des textes philosophiques les plus étonnants de XVIIIe siècle. Ces trois dialogues (La suite d'un entretien entre M. d'Alembert et M. Diderot, le rêve de d'Alembert, Suite de l'entretien précédent) regroupé ici, comme c'est maintenant l'usage, sous le titre du deuxième, soulève la question de la possibilité même d'une philosophie matérialiste. La même d'une philosophie matérialiste. La sensibilité de la matière est-elle pensable, Suffit-elle pour expliquer la vie, la pensée et l'unité du sujet, De la médecine à la morale, l'excursion métaphysique déploie la finesse de son argumentation dans la diversité des images. Clavecin sensible, essaim d'abeilles, araignée et chèvre-pieds sont au surprenant menu de ce texte.