share_book
Envoyer cet article par e-mail

La guerre des Six jours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La guerre des Six jours

La guerre des Six jours

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La guerre des Six jours "

Présentation de La guerre des Six jours

En juin 1967, le jeune Etat juif est contraint, pour la troisième fois depuis sa création en 1948, de faire face à un conflit armé. A la stupéfaction générale, les Juifs parviennent en six jours, au prix d'une action foudroyante, à repousser la puissante offensive de la coalition de huit Etats arabes menée par l'Egypte du président Nasser. Non seulement ils mettent en fuite les militaires, mais encore ils poussent l'audace jusque devant les murs de Damas. Mais voilà que cette nouvelle victoire a soudain un goût de poison. Pour les pays musulmans, le coup en effet est trop rude. Dès lors, avec l'aide des Soviétiques, ils vont mettre en place la plus grande machination médiatique du siècle pour tenter de contaminer les esprits et de retourner l'opinion. De victimes, les Juifs vont devenir les voleurs de la terre des Arabes, ou plutôt d'un " peuple palestinien " inventé pour la circonstance. De même les agents du KGB vont façonner, jusque dans les moindres détails, l'image mythique d'un Yasser Arafat, dont l'uniforme de baroudeur et la barbe de trois jours de guérillero devront réveiller dans l'inconscient collectif mondial l'image adorée de Che Guevara et susciter la sympathie des mouvements de la gauche européenne. Le poison est injecté dans la conscience internationale et plus rien ne peut l'arrêter... Pour la première fois, au prix d'une enquête méticuleuse et souvent délicate, cette machination est démontée dans un livre. Sans langue de bois, en s'appuyant sur des documents rares, sur des détails troublants, Raphaël Delpard, avec un souci d'historien peu enclin à se laisser bercer par les légendes modernes, met en lumière l'une des plus grandes falsifications de l'Histoire. Et plus encore, il nous donne à prendre la mesure de ses conséquences, car ce renversement des rôles savamment orchestré n'en finit pas, quarante ans plus tard, de nourrir de ses clichés l'antisémitisme du temps présent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 235  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx23.6cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Lucien Souny Paru le
  • Collection : HISTOIRE
  • ISBN :  284886124X
  • EAN13 :  9782848861241
  • Classe Dewey :  956
  • Langue : Français

D'autres livres de Raphaël Delpard

L'histoire des pieds-noirs d'Algérie, 1830-1962

Après la conquête de l'Algérie, en 1830, on leur a présenté le peuplement de cette terre d'Afrique comme une fabuleuse aventure humaine. Cent trente-deux ans plus tard, ils revenaient en France par bateaux entiers, déracinés, accablés, pas toujours bien reçus. On jugeait leur accent vulgair...

Les oubliés de la guerre d'Algerie

Il nous semblait que tout avait été dit sur la guerre d'Algérie. Or les recherches menées par Raphaël Delpard mettent en lumière des dossiers lourds, restés secrets depuis quarante ans. • Les témoignages des appelés du contingent prisonniers du FLN qui, pour la première fois, racontent le...

Les souffrances secrètes des Français d'Algérie : Histoire d'un scandale

Ils n'ont pourtant pas conquis l'Algérie par les armes. Ils s'étaient installés dans une province française, celle-ci réclamait son indépendance, on allait la lui donner, mais non sans canaliser la haine sur ceux qui avaient osé venir l'habiter. Les meilleures intentions ont parfois besoin de...

Ils ont vécu dans l'Algérie en Guerre

L'histoire officielle de la guerre d'Algérie s'est peu intéressée aux civils, français ou autochtones, leur préférant le récit des combats et les témoignages d'appelés. Ils furent pourtant les premières victimes du conflit. Comment ont-ils vécu au quotidien durant les huit années d'affro...

Voir tous les livres de Raphaël Delpard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La guerre des Six jours

En juin 1967, le jeune Etat juif est contraint, pour la troisième fois depuis sa création en 1948, de faire face à un conflit armé. A la stupéfaction générale, les Juifs parviennent en six jours, au prix d'une action foudroyante, à repousser la puissante offensive de la coalition de huit Etats arabes menée par l'Egypte du président Nasser. Non seulement ils mettent en fuite les militaires, mais encore ils poussent l'audace jusque devant les murs de Damas. Mais voilà que cette nouvelle victoire a soudain un goût de poison. Pour les pays musulmans, le coup en effet est trop rude. Dès lors, avec l'aide des Soviétiques, ils vont mettre en place la plus grande machination médiatique du siècle pour tenter de contaminer les esprits et de retourner l'opinion. De victimes, les Juifs vont devenir les voleurs de la terre des Arabes, ou plutôt d'un " peuple palestinien " inventé pour la circonstance. De même les agents du KGB vont façonner, jusque dans les moindres détails, l'image mythique d'un Yasser Arafat, dont l'uniforme de baroudeur et la barbe de trois jours de guérillero devront réveiller dans l'inconscient collectif mondial l'image adorée de Che Guevara et susciter la sympathie des mouvements de la gauche européenne. Le poison est injecté dans la conscience internationale et plus rien ne peut l'arrêter... Pour la première fois, au prix d'une enquête méticuleuse et souvent délicate, cette machination est démontée dans un livre. Sans langue de bois, en s'appuyant sur des documents rares, sur des détails troublants, Raphaël Delpard, avec un souci d'historien peu enclin à se laisser bercer par les légendes modernes, met en lumière l'une des plus grandes falsifications de l'Histoire. Et plus encore, il nous donne à prendre la mesure de ses conséquences, car ce renversement des rôles savamment orchestré n'en finit pas, quarante ans plus tard, de nourrir de ses clichés l'antisémitisme du temps présent.