share_book
Envoyer cet article par e-mail

J'ai épousé un communiste

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
J'ai épousé un communiste

J'ai épousé un communiste

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "J'ai épousé un communiste"

Présentation de J'ai épousé un communiste

Dans ce récit à deux voix, Nathan Zuckerman – double de l'auteur – et son vieux professeur remontent le fil d'une mémoire brouillée, celle d'Iron Ringold, celle d'une Amérique plongée dans la tourmente du maccarthysme. C'est le temps de la "chasse aux sorcières" lancée par une meute hideuse et zélée, assoiffée de vengeance et qu'importe si elle se trompe de gibier, la cause sert les ambitions de pouvoir. Dangereux communiste pour les uns, utopiste forcené ou rêveur empêtré dans ses contradictions pour les autres, Iron est une cible de choix. Devenu comédien pour la radio, marié à une actrice – une Ève déchue martyre de sa propre fille – Iron la brute vocifère le droit au bonheur tandis qu'il peine à trouver le sien propre. "(…) Et puis le torrent des trahisons" qui charrie la haine rageuse et la froide vengeance alors si douce lorsqu'elle se déverse enfin. Amours déçues, tromperies, obscurantisme, idéalisme béat, enfances brisées, chaque écueil est source de traîtrise faite à soi-même. --Lenaïc Gravis & Jocelyn Blériot

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 442  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070304787
  • EAN13 :  9782070304783
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Philip Roth

Un homme

Un homme. Un homme parmi d'autres. Le destin du personnage de Philip Roth est retracé depuis sa première confrontation avec la mort sur les plages de son enfance jusque dans son vieil âge, quand les maux physiques l'accablent. Entre-temps, publicitaire à succès, il aura connu épreuves [.......

La tache

Portrait d'une Amérique à la fois profonde et proche. Voilà le dessein de Philip Roth. Un portrait brossé sans mise à quatre épingles et à travers la figure centrale d'un professeur d'université, Coleman Silk, juif et noir à la peau claire, âgé de soixante et onze ans, accusé à tort ...

Prix : 102 DH

Portnoy et Son complexe

Peut-être que si nous posions la question suivante à Alex Portnoy : "Si vous deviez tirer un trait sur une partie de votre anatomie, laquelle choisiriez-vous ?", il nous répondrait : "Mes organes génitaux, mon schlong en yiddish"... juste avant de changer d'avis. Pourtant, la sexualité [....

Exit le fantôme

Après onze ans de réclusion volontaire dans la campagne du Massachusetts, Zuckerman remet les pieds à New York, pour une intervention bénigne mais qui le renvoie à sa déchéance physique. Dans la ville accablée par la réélection inattendue de George W Bush, trois rencontres vont [....]...

Voir tous les livres de Philip Roth

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de J'ai épousé un communiste

Dans ce récit à deux voix, Nathan Zuckerman – double de l'auteur – et son vieux professeur remontent le fil d'une mémoire brouillée, celle d'Iron Ringold, celle d'une Amérique plongée dans la tourmente du maccarthysme. C'est le temps de la "chasse aux sorcières" lancée par une meute hideuse et zélée, assoiffée de vengeance et qu'importe si elle se trompe de gibier, la cause sert les ambitions de pouvoir. Dangereux communiste pour les uns, utopiste forcené ou rêveur empêtré dans ses contradictions pour les autres, Iron est une cible de choix. Devenu comédien pour la radio, marié à une actrice – une Ève déchue martyre de sa propre fille – Iron la brute vocifère le droit au bonheur tandis qu'il peine à trouver le sien propre. "(…) Et puis le torrent des trahisons" qui charrie la haine rageuse et la froide vengeance alors si douce lorsqu'elle se déverse enfin. Amours déçues, tromperies, obscurantisme, idéalisme béat, enfances brisées, chaque écueil est source de traîtrise faite à soi-même. --Lenaïc Gravis & Jocelyn Blériot