share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Question finkler

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Question finkler

La Question finkler

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Question finkler"

Présentation de La Question finkler

Julian Treslove et Sam Finkler se connaissent depuis l’enfance, Libor Sevcik est leur ancien prof d’histoire. Au fil des ans, la vie les a séparés sans qu’ils se perdent tout à fait de vue. La mort des épouses de Finkler et de Libor va les réunir de nouveau ; Treslove, veuf honoraire, passe quelques heures délicieusement pénibles avec ses deux amis, à se rappeler le passé. Or, ce soir-là, en rentrant chez lui le cœur lourd, il est victime d’une banale agression qu’il passera des jours à décortiquer. Peu à peu, une certitude s’impose à lui : on l’a pris pour un juif. Et s’il l’était vraiment ?  "Chaque page déborde d'esprit : humour noir ou doux-amer, ironie, comédie, burlesque, rparties, cynisme... L'humour n'est pas l'ennemi d'un propos sérieux, et, entre de bonnes mains, il est même vital, en ce qu'il inroduit habilement des idées, des postulats, des partis pris et des préjugés inconscients" The London Times 

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 384  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.2cmx22.8cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Calmann-Lévy Paru le
  • Collection : Littérature Etrangère
  • ISBN :  2702142478
  • EAN13 :  9782702142479
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Howard Jacobson

Kalooki nights

Né en 1942 à Manchester, Howard Jacobson est l’auteur d’une dizaine de romans inédits en France. La Question finkler s’est vu décerner le prestigieux Man Booker Prize en 2010....

The Finkler Question (Man Booker Prize)

Product Description Winner of the 2010 Man Booker Prize Julian Treslove, a professionally unspectacular former BBC radio producer, and Sam Finkler, a popular Jewish philosopher, writer, and television personality, are old school friends. Despite a prickly relationship and very different lives, they'...

Voir tous les livres de Howard Jacobson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Question finkler

Julian Treslove et Sam Finkler se connaissent depuis l’enfance, Libor Sevcik est leur ancien prof d’histoire. Au fil des ans, la vie les a séparés sans qu’ils se perdent tout à fait de vue. La mort des épouses de Finkler et de Libor va les réunir de nouveau ; Treslove, veuf honoraire, passe quelques heures délicieusement pénibles avec ses deux amis, à se rappeler le passé. Or, ce soir-là, en rentrant chez lui le cœur lourd, il est victime d’une banale agression qu’il passera des jours à décortiquer. Peu à peu, une certitude s’impose à lui : on l’a pris pour un juif. Et s’il l’était vraiment ?  "Chaque page déborde d'esprit : humour noir ou doux-amer, ironie, comédie, burlesque, rparties, cynisme... L'humour n'est pas l'ennemi d'un propos sérieux, et, entre de bonnes mains, il est même vital, en ce qu'il inroduit habilement des idées, des postulats, des partis pris et des préjugés inconscients" The London Times