share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nuit et chansons

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nuit et chansons

Nuit et chansons

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Nuit et chansons"

    Présentation de Nuit et chansons

    Au vingtième siècle, la chanson est le principal vecteur de la culture de masse diffusée par le disque et par la radio. Elle devient pendant la période charnière de 1939-1945 le reflet de la culture politique et l'un de ses médias privilégiés. Cinq millions de postes permettent à l'occupant nazi, aux collaborateurs mais aussi aux résistants, de communiquer. Communication qui se résume en trois mots-clés : propagande, information et divertissement. La guerre des ondes est violente. On chante partout. A Vichy, à Londres, dans les maquis, les stalags, les cabarets, a la radio, au cinéma. Tout évènement est prétexte à chanson : disparition, déportation, torture, mort. Les chants sonnent comme un long cri, traduisent une colère infinie, mais aussi un formidable espoir. Nourri des textes des chansons qui rythment le récit, Nuit et chansons fait revivre l'atmosphère de cette « drôle de guerre ». L'auteur établit aussi un pont permanent entre chansons d'époque et chansons contemporaines. On partage ainsi les vies de ceux qui ont vécu la guerre (Chevalier, Mistinguett, Piaf, Rossi, Brassens, Brel, Ferré…), les exilés (Ray Ventura, Germaine Montéro, Jean Sablon), ou ceux qui l'ont connu à travers la souffrance de leurs parents (Gréco, Barbara, Ferrat, …), sans oublier ceux qui sont nés après la guerre et qui l'ont chantée (Goldman, Rita Mitsouko, Sardou, Benabar, Renaud…)

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 253  pages
    • Dimensions :  2.4cmx15.2cmx23.8cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Editions Du Moment Paru le
    • ISBN :  2354170947
    • EAN13 :  9782354170943
    • Classe Dewey :  900
    • Langue : Français

    D'autres livres de Bernard Lonjon

    Georges Brassens, auprès de son âme (1CD audio)

    Voici 5 interprétations inédites de Georges Brassens qui rendent cette archive sonore exceptionnelle : cinq chansons en direct et en public dans le Pop Club de José Artur sur France Inter en 1972 (" Stances à un cambrioleur ", " Fernande ", " Les Passantes ", " Le Blason ", " Misogynie à part "...

    J'aurais pu virer malhonnête : La jeunesse tumultueuse de Georges Brassens

    Presque trente ans après sa mort, Georges Brassens est devenu une figure mythique de la chanson française. Pourtant, certaines facettes de sa personnalité demeurent méconnues, même de ses inconditionnels. Sa complicité dans plusieurs cambriolages perpétrés avec sa bande de copains à Sète e...

    Voir tous les livres de Bernard Lonjon

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de Nuit et chansons

    Au vingtième siècle, la chanson est le principal vecteur de la culture de masse diffusée par le disque et par la radio. Elle devient pendant la période charnière de 1939-1945 le reflet de la culture politique et l'un de ses médias privilégiés. Cinq millions de postes permettent à l'occupant nazi, aux collaborateurs mais aussi aux résistants, de communiquer. Communication qui se résume en trois mots-clés : propagande, information et divertissement. La guerre des ondes est violente. On chante partout. A Vichy, à Londres, dans les maquis, les stalags, les cabarets, a la radio, au cinéma. Tout évènement est prétexte à chanson : disparition, déportation, torture, mort. Les chants sonnent comme un long cri, traduisent une colère infinie, mais aussi un formidable espoir. Nourri des textes des chansons qui rythment le récit, Nuit et chansons fait revivre l'atmosphère de cette « drôle de guerre ». L'auteur établit aussi un pont permanent entre chansons d'époque et chansons contemporaines. On partage ainsi les vies de ceux qui ont vécu la guerre (Chevalier, Mistinguett, Piaf, Rossi, Brassens, Brel, Ferré…), les exilés (Ray Ventura, Germaine Montéro, Jean Sablon), ou ceux qui l'ont connu à travers la souffrance de leurs parents (Gréco, Barbara, Ferrat, …), sans oublier ceux qui sont nés après la guerre et qui l'ont chantée (Goldman, Rita Mitsouko, Sardou, Benabar, Renaud…)