share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les larmes du Diable

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les larmes du Diable

Les larmes du Diable

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les larmes du Diable"

Présentation de Les larmes du Diable

Dans le Londres étouffant de l'été 1540, les esprits s'échauffent : la jeune Elizabeth Wentworth vient d'être reconnue coupable du meurtre de son cousin. Du fait de son étrange comportement, tous la croient habitée par le démon. Tous, sauf son oncle, et Matthew Shardlake, brillant avocat, bien décidé à découvrir la vérité. Mais c'est compter sans Thomas Cromwell et la nouvelle mission dont il charge Matthew : lui rapporter les " larmes du Diable ", le feu grégeois inventé par les alchimistes byzantins. Cromwell n'a que douze jours pour offrir cette arise redoutable à Henry VIII et regagner ainsi ses faveurs. Douze jours, c'est le délai qu'il accorde également à Matthew pour prouver l'innocence d'Elizabeth...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 734  pages
  • Dimensions :  3.4cmx11.0cmx17.8cm
  • Poids : 1542.2g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Policier / thriller
  • ISBN :  2266158201
  • EAN13 :  9782266158206
  • Classe Dewey :  823.92
  • Langue : Français

D'autres livres de C-J Sansom

Sang Royal

York, 1541. Aux portes de la ville, quatre têtes coupées sur des piques, font le régal des corbeaux. C'est la réponse, royale et sanglante, à la conspiration papiste. Bientôt, le roi lui-même viendra mettre un ternie, par sa seule présence, aux troubles de la province. D'ici là, Matthew ...

Un hiver à Madrid

Harry Brett a peut-être eu tort d'accepter la mission de l'Intelligence Service. Neuf ans après sa première visite, le jeune homme retourne à Madrid dans des conditions épouvantables : la guerre d'Espagne a transformé la capitale en un champ de ruines tenu d'une main de fer par Franco. [......

Prophétie

Complots politiques, déchirements religieux et meurtres en série, une plongée captivante dans l'atmosphère trouble de l'Angleterre des Tudor et une enquête en terrain miné pour le brillant avocat bossu Matthew Shardlake. Le dernier volet d'une série qui a connu un succès phénoménal [......

Dissolution

En 1557, l'Angleterre est déchirée par une violente période de transition religieuse :les réformistes s'apprêtent à dissoudre tous les anciens monastères catholiques, coupables, selon eux, d'idolâtrie obscurantiste. C'est dans cette atmosphère chaotique qu'un matin, à Londres, Matthew [...

Voir tous les livres de C-J Sansom

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les larmes du Diable

Dans le Londres étouffant de l'été 1540, les esprits s'échauffent : la jeune Elizabeth Wentworth vient d'être reconnue coupable du meurtre de son cousin. Du fait de son étrange comportement, tous la croient habitée par le démon. Tous, sauf son oncle, et Matthew Shardlake, brillant avocat, bien décidé à découvrir la vérité. Mais c'est compter sans Thomas Cromwell et la nouvelle mission dont il charge Matthew : lui rapporter les " larmes du Diable ", le feu grégeois inventé par les alchimistes byzantins. Cromwell n'a que douze jours pour offrir cette arise redoutable à Henry VIII et regagner ainsi ses faveurs. Douze jours, c'est le délai qu'il accorde également à Matthew pour prouver l'innocence d'Elizabeth...