share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le don d'Asher Lev

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le don d'Asher Lev

Le don d'Asher Lev

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le don d'Asher Lev"

Présentation de Le don d'Asher Lev

Asher Lev, juif orthodoxe de la communauté hassidique ladovérienne de Brooklyn, est devenu, contre toute attente, peintre de renommée internationale. Il vit tous les jours la dichotomie entre sa foi hassidique et la création artistique, en France où il habite depuis vingt ans. À Brooklyn, il est toujours considéré comme « incompréhensible » et « aberrant ». Lorsqu'un de ses oncles qu'il aimait profondément meurt, il doit, avec sa femme et ses deux enfants, retourner dans sa famille. Revenu aux États-Unis uniquement pour une semaine de deuil rituel, Lev éprouve bientôt une étrange impression. Il a le sentiment confus de perdre peu à peu son libre arbitre. Une série d'événements inattendus va remettre en cause sa décision et menace de prolonger à l'infini son séjour, en l'obligeant, une fois encore, à un choix entre le sacré et le profane. La décision qu'il lui faut prendre sera lourde de conséquences non seulement pour lui, mais aussi pour toute la communauté ladovérienne, l'intégrité de sa famille et surtout – c'est pour lui le plus douloureux – le destin de son tout jeune fils. --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 510  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   10 X 18 Paru le
  • Collection : Domaine étranger
  • ISBN :  2264043962
  • EAN13 :  9782264043962
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Chaïm Potok

Je m'appelle Asher Lev

Asher Lev est un jeune hassidim de Brooklyn. Dès l'enfance, Asher dessine comme il respire. Son père, totalement voué à la condition de son peuple, est consterné de voir son fils unique s'écarter d'une tradition religieuse héroïque pour se livrer aux sottises de l'Art. Heureusement pour [...

L'élu

" Avec L'Elu, Chaïm Potok a écrit un des plus beaux romans de ces dernières années. II faut lire une centaine de pages pour entrer dans la magie de cette communauté juive new-yorkaise où hassidiques et sionistes vivent ensemble et se détestent. A l'occasion d'un match de base-ball, deux [....

L'Arche de Noah

Sujet : Noah Stremin, jeune adolescent de 16 ans, arrive à New York en été 1947. Il est le seul rescapé des 4000 juifs de la petite ville de Kralov, en Pologne. C'est une jeune fille à peine plus âgée que lui, Davita, qui lui donne des cours d'anglais. Petit à petit, à force de [....]...

Voir tous les livres de Chaïm Potok

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le don d'Asher Lev

Asher Lev, juif orthodoxe de la communauté hassidique ladovérienne de Brooklyn, est devenu, contre toute attente, peintre de renommée internationale. Il vit tous les jours la dichotomie entre sa foi hassidique et la création artistique, en France où il habite depuis vingt ans. À Brooklyn, il est toujours considéré comme « incompréhensible » et « aberrant ». Lorsqu’un de ses oncles qu’il aimait profondément meurt, il doit, avec sa femme et ses deux enfants, retourner dans sa famille. Revenu aux États-Unis uniquement pour une semaine de deuil rituel, Lev éprouve bientôt une étrange impression. Il a le sentiment confus de perdre peu à peu son libre arbitre. Une série d’événements inattendus va remettre en cause sa décision et menace de prolonger à l’infini son séjour, en l’obligeant, une fois encore, à un choix entre le sacré et le profane. La décision qu’il lui faut prendre sera lourde de conséquences non seulement pour lui, mais aussi pour toute la communauté ladovérienne, l’intégrité de sa famille et surtout – c’est pour lui le plus douloureux – le destin de son tout jeune fils. --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .