share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vipère de velours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vipère de velours

La Vipère de velours

  (Auteur)


Prix : 93,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Vipère de velours"

Présentation de La Vipère de velours

Assistante du procureur de New York, Sarah Spooner s'est spécialisée dans les crimes sexuels. La nouvelle affaire dont elle a la charge est particulièrement sordide. Quatre fillettes, habitant toutes dans Greenwich Village, ont été victimes d'un viol. Mais il est impossible de les faire parler de leur bourreau – surnommé par la presse "la vipère de velours". Le seul souvenir évoqué par les gamines est celui d'un rêve : elles se trouvaient dans une pièce tendue de velours noir, bercées par une musique et ont éprouvé une douleur au ventre tandis qu'une fleur violette est apparue au centre de la pièce. Après bien des efforts pour reconstituer les faits, Sarah découvre que le violeur a utilisé l'hypnose pour parvenir à ses fins. À son tour, elle use de ce procédé pour débloquer la situation car le policier qui devrait l'aider en effectuant l'enquête de terrain, se révèle incompétent et agressif. Bientôt, Sarah se rend compte qu'on la suit dans la rue et elle commence à prendre peur. Sarah Spooner, qui a déjà perdu son fils de façon tragique (Comme un voile d'ombre ), n'est, cette fois encore, pas ménagée. Bien qu'il s'agisse d'un des premiers romans de Judith Kelman, celle-ci possède déjà l'art de conduire le lecteur sur de fausses pistes pour ne débusquer le véritable coupable que dans le chapitre ultime. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 437  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 1079.5g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Policier / thriller
  • ISBN :  2266098373
  • EAN13 :  9782266098373
  • Classe Dewey :  049
  • Langue : Français

D'autres livres de Judith Kelman

Entre les mailles du filet

Son nom, c'est Eldon Weir, dit " Ellie le Dingue " ou " Professeur Souffrance ". A douze ans, il a assassiné une de ses camarades de classe. Il a séjourné dans un centre de redressement, puis il a recommencé. Des meurtres avec mutilation. Des enfants. Des petites filles blondes et filiformes... ...

Prix : 76 DH

Comme un voile d'ombre

1987... Une épidémie de suicides sévit à l'université de Cromwell. Onze étudiants se sont jetés dans les gorges rocheuses qui bordent le campus. Les autorités sont à cran. L'enquête piétine. On parle de fascination morbide, de stress, de pressions, de problèmes existentiels. Sarah [.....

Prix : 75 DH
Plus que vous n'en savez...

Lunettes noires, limousine, protection rapprochée : Dana Saunders, reine du talk-show de société, a construit une forteresse d'anonymat autour de sa vie privée. Son émission suscite beaucoup trop de polémiques et de haine pour qu'elle ne songe pas à se préserver. Pourtant son dernier invité...

Prix : 83 DH

Voir tous les livres de Judith Kelman

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Vipère de velours

Assistante du procureur de New York, Sarah Spooner s'est spécialisée dans les crimes sexuels. La nouvelle affaire dont elle a la charge est particulièrement sordide. Quatre fillettes, habitant toutes dans Greenwich Village, ont été victimes d'un viol. Mais il est impossible de les faire parler de leur bourreau – surnommé par la presse "la vipère de velours". Le seul souvenir évoqué par les gamines est celui d'un rêve : elles se trouvaient dans une pièce tendue de velours noir, bercées par une musique et ont éprouvé une douleur au ventre tandis qu'une fleur violette est apparue au centre de la pièce. Après bien des efforts pour reconstituer les faits, Sarah découvre que le violeur a utilisé l'hypnose pour parvenir à ses fins. À son tour, elle use de ce procédé pour débloquer la situation car le policier qui devrait l'aider en effectuant l'enquête de terrain, se révèle incompétent et agressif. Bientôt, Sarah se rend compte qu'on la suit dans la rue et elle commence à prendre peur. Sarah Spooner, qui a déjà perdu son fils de façon tragique (Comme un voile d'ombre ), n'est, cette fois encore, pas ménagée. Bien qu'il s'agisse d'un des premiers romans de Judith Kelman, celle-ci possède déjà l'art de conduire le lecteur sur de fausses pistes pour ne débusquer le véritable coupable que dans le chapitre ultime. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.