share_book
Envoyer cet article par e-mail

Louise de La Vallière

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Louise de La Vallière

Louise de La Vallière

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Louise de La Vallière"

Présentation de Louise de La Vallière

Est-il un destin plus émouvant que celui de Louise de La Vallière (1644-1710), la première des grandes favorites de Louis XIV, celle qui lui fit oublier Marie Mancini, " celle qui aima le roi et non la royauté " et n'aima jamais que lui ? De toutes les maîtresses royales, elle est la seule dont l'opinion n'a jamais maudit la conduite ni flétri la mémoire. Elle symbolise, a dit Sainte-Beuve, l'" amante parfaite ", celle qui aime pour aimer, sans orgueil ni caprice, sans intérêt ni ambition, et dont la sensibilité ne cache pas la fermeté de coeur. Puis, au moment de jeter ses derniers feux, cet amour vrai, loin de sombrer dans la médiocrité, va se teinter de remords, s'immoler et s'élever jusqu'à l'amour divin.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 438  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Tempus
  • ISBN :  2262036497
  • EAN13 :  9782262036492
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Christian Petitfils

Madame de Montespan

Il est peu de dire que la figure de Madame de Montespan a été déformée dans l'Histoire, suscitant fascination chez les uns, répulsion chez les autres. Etincelante d'esprit, Françoise de Rochechouart, épouse du marquis de Montespan, fut la vraie reine de Versailles et de ses fêtes, la royale ...

Louis XVI

On n'a généralement de Louis XVI qu'une image caricaturale celle d'un homme débonnaire, certes, mais lourd, dramatiquement faible, chassant, ou limant les serrures. Prisonnier de son éducation traditionnelle, il a été surpris et saisi par la Révolution. Il se mit alors à préparer en [......

Louis XIV

La suite d'une série de 17 volumes sur les rois de France, après "Charles VII", et "Louis XI" (I. Gobry), "François 1er", "Catherine de Médicis", "Henri IV", "Louis XIII". Une biographie servie par des développements sur la société du XVIIe siècle et par une riche iconographie. --Ce [.....

Fouquet

Nicolas Fouquet (1615-1680), surintendant des Finances de Louis XIV, était un personnage plein de charme, fin et distingué, affable et complaisant, à l'intelligence aiguisée et aux multiples talents : juriste éminent, habile financier, diplomate avisé, ami fidèle, grand mécène, [....]...

Voir tous les livres de Jean-Christian Petitfils

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Louise de La Vallière

Est-il un destin plus émouvant que celui de Louise de La Vallière (1644-1710), la première des grandes favorites de Louis XIV, celle qui lui fit oublier Marie Mancini, " celle qui aima le roi et non la royauté " et n'aima jamais que lui ? De toutes les maîtresses royales, elle est la seule dont l'opinion n'a jamais maudit la conduite ni flétri la mémoire. Elle symbolise, a dit Sainte-Beuve, l'" amante parfaite ", celle qui aime pour aimer, sans orgueil ni caprice, sans intérêt ni ambition, et dont la sensibilité ne cache pas la fermeté de coeur. Puis, au moment de jeter ses derniers feux, cet amour vrai, loin de sombrer dans la médiocrité, va se teinter de remords, s'immoler et s'élever jusqu'à l'amour divin.