share_book
Envoyer cet article par e-mail

Artiste du peuple

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Artiste du peuple

Artiste du peuple

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Artiste du peuple"

Présentation de Artiste du peuple

Ce livre est la très attachante autobiographie d'un danseur né en Chine, en 1966, au début de la Révolution culturelle, dans une famille d'acteurs. Issu des milieux les plus pauvres d'une des provinces chinoises les plus reculées, Gang Peng réussit à s'élever et à gravir la plus haute marche, celle de l'académie de danse de Pékin, qu'il intègre en 1987. Il y restera quatre ans et deviendra l'un des plus grands artistes de sa génération. Vedette de la première troupe chinoise à se produire en France, en 1993, il est repéré par le Ballet atlantique, Centre chorégraphique national, de La Rochelle, qui lui propose de le rejoindre. Il y restera cinq ans et dansera avec lui sur tous les continents avant de fonder sa propre compagnie. Bien des livres ont été écrits sur la Chine de Mao. L'originalité de celui-ci tient au regard espiègle de Gang Peng et à sa façon savoureuse de décrire ce qu'il a vécu : les bagarres à l'école de la petite ville de Wuhe, les soirées au " théâtre du Peuple ", mais aussi la vie au conservatoire, avec ses intrigues de dortoir et le travail acharné pour devenir un " artiste au service du peuple ". Il y a un côté picaresque dans cette manière de raconter l'enfance puis l'adolescence prises dans les griffes de l'histoire. Malgré le dénuement, la faim qui taraude, la violence et les slogans permanents, ce jeune garçon naïf, mais très intelligent, parvient, grâce à une volonté peu commune, à traverser les années maoïstes et faire son éducation d'homme pour vivre et réussir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 252  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.0cmx22.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Témoins
  • ISBN :  2070133044
  • EAN13 :  9782070133048
  • Classe Dewey :  792
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Artiste du peuple

Ce livre est la très attachante autobiographie d'un danseur né en Chine, en 1966, au début de la Révolution culturelle, dans une famille d'acteurs. Issu des milieux les plus pauvres d'une des provinces chinoises les plus reculées, Gang Peng réussit à s'élever et à gravir la plus haute marche, celle de l'académie de danse de Pékin, qu'il intègre en 1987. Il y restera quatre ans et deviendra l'un des plus grands artistes de sa génération. Vedette de la première troupe chinoise à se produire en France, en 1993, il est repéré par le Ballet atlantique, Centre chorégraphique national, de La Rochelle, qui lui propose de le rejoindre. Il y restera cinq ans et dansera avec lui sur tous les continents avant de fonder sa propre compagnie. Bien des livres ont été écrits sur la Chine de Mao. L'originalité de celui-ci tient au regard espiègle de Gang Peng et à sa façon savoureuse de décrire ce qu'il a vécu : les bagarres à l'école de la petite ville de Wuhe, les soirées au " théâtre du Peuple ", mais aussi la vie au conservatoire, avec ses intrigues de dortoir et le travail acharné pour devenir un " artiste au service du peuple ". Il y a un côté picaresque dans cette manière de raconter l'enfance puis l'adolescence prises dans les griffes de l'histoire. Malgré le dénuement, la faim qui taraude, la violence et les slogans permanents, ce jeune garçon naïf, mais très intelligent, parvient, grâce à une volonté peu commune, à traverser les années maoïstes et faire son éducation d'homme pour vivre et réussir.