share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ca'dario

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ca'dario

Ca'dario

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ca'dario "

Présentation de Ca'dario

Si les murs de la Ca' Dario pouvaient parler, ils hurleraient. Derrière les façades aux couleurs de friandises, la jeune Marietta Barbaro, emmurée, s'est consumée de chagrin, l'historien Rawdon Brown s'est donné la mort face à ses tableaux, Kit Lambert, le manager des Who, s'est perdu dans les fêtes et les drogues, la liste est longue, et sanglante, des propriétaires morts de façon tragique dans ce petit palais penché sur le Grand Canal. Elle faillit s'achever par Woody Allen, si celui-ci, prudent, n'avait au dernier moment renoncé à son achat. Amoureux de Venise, Jean-Paul Bourre a exhumé les bibliothèques de la Sérénissime pour raconter, sous la forme d'une enquête, l'histoire fantastique de ce bâtiment maudit, construit au XVIe siècle sur un ossuaire et dont la devise, gravée dans le marbre du frontispice, nous dit, en anagramme " Celui qui habitera ces lieux ira à sa ruine ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx13.6cmx20.6cm
  • Poids : 167.8g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • ISBN :  2251444149
  • EAN13 :  9782251444147
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Paul Bourre

Préceptes de vie du guerrier de lumière

Amour, confiance en soi, succès, bonheur, amitié, courage, maladie, mort, acceptation... Ce livre renferme cinq cents « préceptes de vie ». Jean-Paul Bourre répond aux multiples interrogations et inquiétudes de la vie moderne. En nous permettant d'affiner notre regard sur les êtres et les...

JOHNNY HALLIDAY Confidential

Lorsque Johnny débarque, guitare en bandoulière et pantalon de cuir noir, il a 18 ans, des airs de cow-boy timide, mais déjà derrière lui une enfance de nomade, un mec sans famille, élevé par les femmes de la tribu. Il est dans la vibration James Dean. On l'imagine très bien à l'angle d'une...

Préceptes de vie issus de la sagesse amérindienne

Cheyennes, Sioux, Comanches... Les Indiens d'Amérique du Nord ont vu disparaître une civilisation intimement liée à la nature et au cosmos. Leur civilisation. Toutefois, leurs préceptes - transmis de génération en génération - ont survécu au génocide des tribus et à la raréfaction des g...

Voir tous les livres de Jean-Paul Bourre

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ca'dario

Si les murs de la Ca' Dario pouvaient parler, ils hurleraient. Derrière les façades aux couleurs de friandises, la jeune Marietta Barbaro, emmurée, s'est consumée de chagrin, l'historien Rawdon Brown s'est donné la mort face à ses tableaux, Kit Lambert, le manager des Who, s'est perdu dans les fêtes et les drogues, la liste est longue, et sanglante, des propriétaires morts de façon tragique dans ce petit palais penché sur le Grand Canal. Elle faillit s'achever par Woody Allen, si celui-ci, prudent, n'avait au dernier moment renoncé à son achat. Amoureux de Venise, Jean-Paul Bourre a exhumé les bibliothèques de la Sérénissime pour raconter, sous la forme d'une enquête, l'histoire fantastique de ce bâtiment maudit, construit au XVIe siècle sur un ossuaire et dont la devise, gravée dans le marbre du frontispice, nous dit, en anagramme " Celui qui habitera ces lieux ira à sa ruine ".