share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un peuple de philosophes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un peuple de philosophes

Un peuple de philosophes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un peuple de philosophes"

Présentation de Un peuple de philosophes

     Ce livre est l’œuvre d’un immense érudit et d’un découvreur. Il nous parle de l’identité juive en parcourant le dédale des formes institutionnelles sur près d’un millénaire : entre le IVe siècle avant notre ère, époque de l’expansion grecque par les conquêtes d’Alexandre, et le VIe siècle de notre ère, marqué par la grande codification juridique de l’empereur romain chrétien Justinien, à Byzance.     Cet ouvrage offert à un large public éclaire d’un jour nouveau la formation d’antijudaïsmes successifs depuis l’Antiquité gréco-latine et par-delà l’avènement politique du christianisme. Il ne s’agit pas seulement d’un retour aux sources d’un destin, mais aussi d’une réflexion sur une altercation touchant au fonds civilisationnel gréco-romano-chrétien de l’Occident et structurant le cadre à l’intérieur duquel s’est déployé l’ordre normatif européen.Historien des écritures juives et du droit romain, instruit des courants philosophiques et théologiques, entraîné à l’exégèse des papyrus comme des textes juridiques savants, Joseph Mélèze Modrzejewski s’adresse aux milieux non spécialisés et tout autant aux chercheurs. Des casuistiques et des controverses antiques fort délicates sont ici rendues vivantes et captivantes par un juriste qui est aussi un narrateur. Ainsi prend forme la remontée aux origines de la condition juive à travers un faisceau de questions constitutives : le statut politique, la circoncision (traitée par la tradition romaine comme une mutilation), le passage de la patrilinéarité à la matrilinéarité dans la filiation, etc.     Dans un champ d’études – l’histoire du droit – longtemps entouré de murailles, le livre de Joseph Mélèze Modrzejewski est la démonstration de ce que l’érudition de pointe associée à la liberté d’esprit peut apporter de plus précieux à la culture contemporaine : conquérir sa propre vérité. Sur cette base seulement peuvent se nouer des dialogues qui ne soient pas de façade.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 462  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.2cmx23.4cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Essais
  • ISBN :  2213661871
  • EAN13 :  9782213661872
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Un peuple de philosophes

     Ce livre est l’œuvre d’un immense érudit et d’un découvreur. Il nous parle de l’identité juive en parcourant le dédale des formes institutionnelles sur près d’un millénaire : entre le IVe siècle avant notre ère, époque de l’expansion grecque par les conquêtes d’Alexandre, et le VIe siècle de notre ère, marqué par la grande codification juridique de l’empereur romain chrétien Justinien, à Byzance.     Cet ouvrage offert à un large public éclaire d’un jour nouveau la formation d’antijudaïsmes successifs depuis l’Antiquité gréco-latine et par-delà l’avènement politique du christianisme. Il ne s’agit pas seulement d’un retour aux sources d’un destin, mais aussi d’une réflexion sur une altercation touchant au fonds civilisationnel gréco-romano-chrétien de l’Occident et structurant le cadre à l’intérieur duquel s’est déployé l’ordre normatif européen.Historien des écritures juives et du droit romain, instruit des courants philosophiques et théologiques, entraîné à l’exégèse des papyrus comme des textes juridiques savants, Joseph Mélèze Modrzejewski s’adresse aux milieux non spécialisés et tout autant aux chercheurs. Des casuistiques et des controverses antiques fort délicates sont ici rendues vivantes et captivantes par un juriste qui est aussi un narrateur. Ainsi prend forme la remontée aux origines de la condition juive à travers un faisceau de questions constitutives : le statut politique, la circoncision (traitée par la tradition romaine comme une mutilation), le passage de la patrilinéarité à la matrilinéarité dans la filiation, etc.     Dans un champ d’études – l’histoire du droit – longtemps entouré de murailles, le livre de Joseph Mélèze Modrzejewski est la démonstration de ce que l’érudition de pointe associée à la liberté d’esprit peut apporter de plus précieux à la culture contemporaine : conquérir sa propre vérité. Sur cette base seulement peuvent se nouer des dialogues qui ne soient pas de façade.