share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le sang des pierres

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le sang des pierres

Le sang des pierres

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le sang des pierres"

Présentation de Le sang des pierres

A Oland, à la fonte des neiges, de nouveaux venus s'installent à Stenvik : Vendela Larsson, qui a grandi sur l'île, occupe avec son mari, écrivain célèbre, une luxueuse villa flambant neuve. Peter Mörner réintègre sa maison familiale avec son fils et son père. Le vieux marin Gerloff revient lui aussi au village de son enfance, peut-être pour la dernière fois. Les maisons de tous ces arrivants sont bâties, dit une légende de l'île, entre le monde des trolls, au fond de la carrière, et celui des elfes, qui dansent sur la lande. Cette frontière est marquée par une ligne rouge dans la falaise, une veine sanguine, qui a toujours porté malheur. Et le malheur ne tarde pas à s'abattre sur cette communauté puisqu'on retrouve le père de Peter assassiné... Après le brouillard d'automne de L'Heure trouble, l'hiver, saison du deuil, de L'Echo des morts, Johan Theorin tresse ici un suspense virtuose où se mêlent présent et passé sur fond de réveil printanier des forces de la nature.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 425  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Editions Albin Michel Paru le
  • Collection : LITT.GENERALE
  • ISBN :  2226220607
  • EAN13 :  9782226220608
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Johan Theorin

L'Heure trouble

À l'heure trouble, entre chien et loup, un enfant disparaît sans laisser de trace dans les brouillards d'une petite île de la Baltique. Vingt ans plus tard, une de ses chaussures est mystérieusement adressée à son grand-père. Qui a intérêt à relancer l'affaire ? Et pourquoi toutes les pist...

L'écho des morts

Joakim et sa femme Katrine ont décidé de quitter Stockholm pour s'installer dans une vieille ferme sur l'île d Öland. Katrine et les enfants s'y installent alors que Joakim achève l'année scolaire au collège où il enseigne.Après la noyade accidentelle de Katrine, Joakim sombre dans une [...

L'heure trouble

Stenvik, sur l île suédoise d Öland, septembre 1972, un jour de brouillard. C est l heure trouble, entre chien et loup. Le petit Jens Davidsson, six ans, échappe à la surveillance de sa grand-mère et escalade le mur de pierre du jardin, avant de s aventurer pour la première fois sur la [.....

L'Écho des morts

Comme dans L'Heure trouble, son précédent roman salué par la critique internationale, J. Theorin nous emmène dans l'île d'Öland à l’atmosphère si étrange. Les Westin, une famille de Stockholm, ont décidé de s'y installer définitivement. Quelques jours après leur arrivée, Katrine West...

Voir tous les livres de Johan Theorin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le sang des pierres

A Oland, à la fonte des neiges, de nouveaux venus s'installent à Stenvik : Vendela Larsson, qui a grandi sur l'île, occupe avec son mari, écrivain célèbre, une luxueuse villa flambant neuve. Peter Mörner réintègre sa maison familiale avec son fils et son père. Le vieux marin Gerloff revient lui aussi au village de son enfance, peut-être pour la dernière fois. Les maisons de tous ces arrivants sont bâties, dit une légende de l'île, entre le monde des trolls, au fond de la carrière, et celui des elfes, qui dansent sur la lande. Cette frontière est marquée par une ligne rouge dans la falaise, une veine sanguine, qui a toujours porté malheur. Et le malheur ne tarde pas à s'abattre sur cette communauté puisqu'on retrouve le père de Peter assassiné... Après le brouillard d'automne de L'Heure trouble, l'hiver, saison du deuil, de L'Echo des morts, Johan Theorin tresse ici un suspense virtuose où se mêlent présent et passé sur fond de réveil printanier des forces de la nature.