share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le poids du nombre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le poids du nombre

Le poids du nombre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le poids du nombre "

Présentation de Le poids du nombre

Depuis quelques années, le spectre de la surpopulation refait surface : 220 000 bouches supplémentaires chaque jour à nourrir dans le monde. Comment faire, alors que les ressources n'augmentent pas au même rythme et même, parfois, s'épuisent ? Platon, quand la terre comptait quarante fois moins d'habitants, s'en préoccupait déjà. C'est dire que le problème du surpeuplement relève plus des mentalités que des chiffres. Depuis le " croissez et multipliez " de la Genèse, populationnistes et partisans d'une maîtrise de la natalité s'affrontent, en termes statistiques, mais surtout religieux et philosophiques. C'est que le débat sur le surpeuplement, relancé avec fracas par le pasteur Malthus en 1800, touche aux valeurs fondamentales de la vie. Georges Minois traite donc de vingt-cinq siècles d'histoire non pas du surpeuplement en soi, mais de l'idée que s'en sont faite les individus et les sociétés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 677  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.4cmx23.4cm
  • Poids : 1020.6g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Pour l'histoire
  • ISBN :  2262032246
  • EAN13 :  9782262032241
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Minois

La guerre de Cent Ans

Le Prince Noir vainqueur de Jean II le Bon à Poitiers, Isabeau de Bavière imposant le honteux traité de Troyes, Armagnacs contre Bourguignons, Jeanne d'Arc délivrant Orléans et sanctifiée par le bûcher de Rouen, autant de noms et d'images qui composent la mémoire collective de la guerre [...

Le Traité des trois imposteurs : Histoire d'un livre blasphématoire qui n'existait pas

C'est au XIIIe siècle, en plein conflit entre le pape et l'empereur, que Rome commence à faire circuler une rumeur infamante à propos de Frédéric II Hohenstaufen: soupçonné d'indifférentisme, voir d'athéisme, celui-ci serait l'auteur d'un livre sulfureux, Le Traité des trois imposteurs. To...

Galilée

La place de Galilée est beaucoup plus importante dans l'histoire de la philosophie des sciences que dans celle des découvertes scientifiques.Il y a une révolution galiléenne qui est un nouveau regard porté sur la nature, une nature écrite en langage mathématique. C'est cela qui fait de lui l'...

Voir tous les livres de Georges Minois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le poids du nombre

Depuis quelques années, le spectre de la surpopulation refait surface : 220 000 bouches supplémentaires chaque jour à nourrir dans le monde. Comment faire, alors que les ressources n'augmentent pas au même rythme et même, parfois, s'épuisent ? Platon, quand la terre comptait quarante fois moins d'habitants, s'en préoccupait déjà. C'est dire que le problème du surpeuplement relève plus des mentalités que des chiffres. Depuis le " croissez et multipliez " de la Genèse, populationnistes et partisans d'une maîtrise de la natalité s'affrontent, en termes statistiques, mais surtout religieux et philosophiques. C'est que le débat sur le surpeuplement, relancé avec fracas par le pasteur Malthus en 1800, touche aux valeurs fondamentales de la vie. Georges Minois traite donc de vingt-cinq siècles d'histoire non pas du surpeuplement en soi, mais de l'idée que s'en sont faite les individus et les sociétés.