share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires

Mémoires

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires"

Présentation de Mémoires

Pendant quarante ans, André Bergeron, le " père tranquille " du syndicalisme français, a joué un rôle fondamental dans l'évolution du paysage syndical. En participant très activement à la création de la CGT Force ouvrière, il a contribué à maintenir le pluralisme de la représentation des salariés. Secrétaire général de Force ouvrière pendant vingt-cinq ans, il a opposé ses principes du dialogue social, du réformisme à la française, du " grain à moudre " et de la " revendication du bon sens " à l'exacerbation de la lutte des classes pratiquées par les communistes qui contrôlaient la CGT ; il a largement participé à la création et à la gestion de notre système de protection sociale. Il a ainsi pu mettre un coup d'arrêt au dévoiement politique du syndicalisme et, à ce titre, a joué un rôle important dans le combat entre idées et pratiques démocratiques et totalitaires qui a marqué le XXe siècle ; jetant tout son poids dans la balance à des moments cruciaux de notre histoire contemporaine, en 1947, en 1958, en 1968, et encore en 1981, il a aidé à résorber les crises qui ont alors secoué le pays. Au cours de ce combat parsemé d'anecdotes, il a rencontré d'innombrables personnalités - du général de Gaulle à François Mitterrand et à Jacques Chirac, de Maurice Joyeux à Irwing Brown, du cardinal Lustiger à Pierre Lambert et au général Massu, de Léon Jouhaux à Robert Bothereau et aux responsables du patronat - dont il trace le portrait avec humour et humanité, tout en éclairant les coulisses de la politique française. Homme de conviction, de principes et de bon sens, André Bergeron est de ces responsables discrets mais efficaces qui font passer l'intérêt général avant les intérêts de boutique et la gloriole personnelle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 208  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Du Rocher Paru le
  • Collection : Démocratie ou totalitarisme
  • ISBN :  2268043606
  • EAN13 :  9782268043609
  • Classe Dewey :  331.880 92
  • Langue : Français

D'autres livres de  Stéphane Courtois

Mythes et polémiques de l'histoire

Rassembler des textes de personnes aux options philosophiques et politiques différentes, voilà l'objet de cet ouvrage qui ne prétend nullement défendre une « thèse ». Dans cet ouvrage, chaque contributeur est l'égal d'un bretteur, libre de ses coups et de ses propos. Loin d'être un [.......

Eugen Fried - Le grand secret du PCF

Un agent secret du Komintern n'a sans doute pas pu faire à lui seul la politique du Parti communiste français entre 1930 et 1943, et pourtant... La vie d'Eugen Fried, homme du Komintern et mentor de Thorez, ressemble à un film à la James Bond. Elle en dit long sur les fausses manoeuvres et [....

Voir tous les livres de  Stéphane Courtois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Mémoires

Pendant quarante ans, André Bergeron, le " père tranquille " du syndicalisme français, a joué un rôle fondamental dans l'évolution du paysage syndical. En participant très activement à la création de la CGT Force ouvrière, il a contribué à maintenir le pluralisme de la représentation des salariés. Secrétaire général de Force ouvrière pendant vingt-cinq ans, il a opposé ses principes du dialogue social, du réformisme à la française, du " grain à moudre " et de la " revendication du bon sens " à l'exacerbation de la lutte des classes pratiquées par les communistes qui contrôlaient la CGT ; il a largement participé à la création et à la gestion de notre système de protection sociale. Il a ainsi pu mettre un coup d'arrêt au dévoiement politique du syndicalisme et, à ce titre, a joué un rôle important dans le combat entre idées et pratiques démocratiques et totalitaires qui a marqué le XXe siècle ; jetant tout son poids dans la balance à des moments cruciaux de notre histoire contemporaine, en 1947, en 1958, en 1968, et encore en 1981, il a aidé à résorber les crises qui ont alors secoué le pays. Au cours de ce combat parsemé d'anecdotes, il a rencontré d'innombrables personnalités - du général de Gaulle à François Mitterrand et à Jacques Chirac, de Maurice Joyeux à Irwing Brown, du cardinal Lustiger à Pierre Lambert et au général Massu, de Léon Jouhaux à Robert Bothereau et aux responsables du patronat - dont il trace le portrait avec humour et humanité, tout en éclairant les coulisses de la politique française. Homme de conviction, de principes et de bon sens, André Bergeron est de ces responsables discrets mais efficaces qui font passer l'intérêt général avant les intérêts de boutique et la gloriole personnelle.