share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le philosophe de service et autres textes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le philosophe de service et autres textes

Le philosophe de service et autres textes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le philosophe de service et autres textes"

Présentation de Le philosophe de service et autres textes

« Le philosophe de service est un épouvantail dont les grimaces montrent à tout le monde qu'elles n'impressionnent plus personne. Ses postures cérébrales sont le faire-valoir des sentences hommasses et des lieux communs. Quand on lui demande “à quoi sert la philosophie ?”, il trouve généralement à l'amour de la sagesse mille gentilles qualités : à l'entendre, la connaissance dissipe le mal, la philosophie rend l'espoir, stimule le désir, fabrique des citoyens, donne un sens à la vie… Pour un peu, elle ôterait “la peine de réfléchir et le trouble de penser” (Tocqueville). S'il s'aventure à répondre que la philosophie ne sert à rien, on le trouvera “provocateur”. On dira qu'il “fait l'intéressant”, ce qui est l'apanage des gens que la foule se plaît à trouver sans intérêt. S'il dit que la question de l'utilité de la philosophie sous-entend que quand on est inutile on ne sert à rien, il est inaudible. Si, au lieu de répondre comme on l'exige, il ne joue pas le jeu et fait entendre une parole intempestive au banquet des idées reçues, il est aussitôt congédié par le tribunal populaire de l'audimat, renvoyé à ses nuées, à l'asepsie d'une “pensée molle”, “conformiste”, “narcissique”. Pour faire partie du cénacle des philosophes de service, il faut taire (ou garder pour soi) que l'enjeu n'est pas de savoir à quoi sert la philosophie, mais de savoir quels préjugés implique une telle question ».

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.2cmx14.0cmx19.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : L'infini
  • ISBN :  207013296X
  • EAN13 :  9782070132966
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Raphaël Enthoven

La Dissertation de philo

Dans La Dissertation de philo, l’étudiant apprendra, par l’exemple, comment surmonter l’épreuve si redoutée du bac, en assistant à chaque étape de la construction d’un plan détaillé. Neuf professeurs de Terminale – les meilleurs des guides – se livrent eux-mêmes à [....]...

La Dissertation de philo

" Pourquoi - et comment - subir l'épreuve qu'on inflige ? " Tel est, en un sens, le sujet d'un livre où neuf professeurs de Terminale se mettent courageusement dans la peau de leurs élèves en acceptant de passer eux-mêmes l'épreuve si redoutée du bac philo. Aiguillonnés par les questions ...

Prix : 69 DH

Lectures de Proust

    Ce livre ne prétend ni tout dire ni même dire l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le chef-d’œuvre de Proust. Sa vertu est d’en parler avec amour, sa raison d’être est d’éveiller chez son lecteur le goût de partir, ou de repartir à la recherche du temps perdu. De [......

L'endroit du décor

Il est banal-mais grisant-de se méfier des apparences. Il suffit de penser, comme. tout le monde, que l'essentiel est invisible aux yeux pour avoir, comme tout le monde, le sentiment d'être seul contre tous. Aucune illusion n'est plus tenace que l'envers du décor. Ivre de sa défiance, flatté...

Voir tous les livres de Raphaël Enthoven

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le philosophe de service et autres textes

« Le philosophe de service est un épouvantail dont les grimaces montrent à tout le monde qu’elles n’impressionnent plus personne. Ses postures cérébrales sont le faire-valoir des sentences hommasses et des lieux communs. Quand on lui demande “à quoi sert la philosophie ?”, il trouve généralement à l’amour de la sagesse mille gentilles qualités : à l’entendre, la connaissance dissipe le mal, la philosophie rend l’espoir, stimule le désir, fabrique des citoyens, donne un sens à la vie… Pour un peu, elle ôterait “la peine de réfléchir et le trouble de penser” (Tocqueville). S’il s’aventure à répondre que la philosophie ne sert à rien, on le trouvera “provocateur”. On dira qu’il “fait l’intéressant”, ce qui est l’apanage des gens que la foule se plaît à trouver sans intérêt. S’il dit que la question de l’utilité de la philosophie sous-entend que quand on est inutile on ne sert à rien, il est inaudible. Si, au lieu de répondre comme on l’exige, il ne joue pas le jeu et fait entendre une parole intempestive au banquet des idées reçues, il est aussitôt congédié par le tribunal populaire de l’audimat, renvoyé à ses nuées, à l’asepsie d’une “pensée molle”, “conformiste”, “narcissique”. Pour faire partie du cénacle des philosophes de service, il faut taire (ou garder pour soi) que l’enjeu n’est pas de savoir à quoi sert la philosophie, mais de savoir quels préjugés implique une telle question ».