share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'argent

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'argent

L'argent

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'argent"

Présentation de L'argent

La planète est-elle dominée par l'argent, comme nous le laisseraient penser la crise récente et les dérives auxquelles nous avons assisté ? Nos représentations du monde ont-elles cessé d'être portées par des valeurs, des idéologies, des projets, des utopies, au profit de l'argent-roi ? Ces interrogations se nourrissent d'un constat empirique : l'argent est aujourd'hui plus qu'hier caractérisé par sa dématérialisation. Il est devenu numérique, sa circulation est planétaire, instantanée, il est fluide et d'accès universel. Il en devient plus puissant et se déconnecte de toute signification. L'argent est-il nécessairement synonyme de mal, de domination ou d'exploitation, et pas seulement de dérives passagères qui n'appelleraient que des interventions ponctuelles de la part de la puissance publique ? A quelles conditions peut-il fonctionner comme un facteur d'émancipation personnelle, de développement et de liberté individuelle, tout en correspondant à l'intérêt collectif, à la justice sociale, à la régression des inégalités, à l'échelle de la planète ? Faut-il beaucoup attendre de la puissance publique, de l'Etat, comme si l'argent privé était moins propre que l'argent public, ou, en tout cas, l'argent contrôlé et maîtrisé par l'Etat ? Finalement, s'interroger sur l'argent, c'est réfléchir sur le lien social, sur la démocratie, sur le projet d'un monde plus juste et plus démocratique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 248  pages
  • Dimensions :  1.5cmx14.7cmx21.3cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Editions Sciences Humaines Paru le
  • Collection : Les entretiens d'Auxerre
  • ISBN :  2912601975
  • EAN13 :  9782912601971
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Wieviorka

Pour la prochaine gauche

Les sciences humaines et sociales peuvent-elles aider à dessiner les contours de la prochaine gauche - une gauche de gouvernement porteuse d'un projet en phase avec les aspirations de la société ? Telle est la question à laquelle Michel Wieviorka se propose de répondre en intellectuel [....]...

La violence

Comment comprendre la violence ? La plupart des explications disponibles, en sociologie, en histoire, en anthropologie ou en sciences politiques, sont souvent réductrices, tant la violence combine des aspects différents, depuis la violence fondatrice jusqu'à la violence gratuite de l'extrême cru...

La violence

Michel Wieviorka est sociologue et professeur à l'EHESS. Il a notamment publié La Tentation antisémite (Robert Laffont, 2005). --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre....

Voir tous les livres de Michel Wieviorka

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'argent

La planète est-elle dominée par l'argent, comme nous le laisseraient penser la crise récente et les dérives auxquelles nous avons assisté ? Nos représentations du monde ont-elles cessé d'être portées par des valeurs, des idéologies, des projets, des utopies, au profit de l'argent-roi ? Ces interrogations se nourrissent d'un constat empirique : l'argent est aujourd'hui plus qu'hier caractérisé par sa dématérialisation. Il est devenu numérique, sa circulation est planétaire, instantanée, il est fluide et d'accès universel. Il en devient plus puissant et se déconnecte de toute signification. L'argent est-il nécessairement synonyme de mal, de domination ou d'exploitation, et pas seulement de dérives passagères qui n'appelleraient que des interventions ponctuelles de la part de la puissance publique ? A quelles conditions peut-il fonctionner comme un facteur d'émancipation personnelle, de développement et de liberté individuelle, tout en correspondant à l'intérêt collectif, à la justice sociale, à la régression des inégalités, à l'échelle de la planète ? Faut-il beaucoup attendre de la puissance publique, de l'Etat, comme si l'argent privé était moins propre que l'argent public, ou, en tout cas, l'argent contrôlé et maîtrisé par l'Etat ? Finalement, s'interroger sur l'argent, c'est réfléchir sur le lien social, sur la démocratie, sur le projet d'un monde plus juste et plus démocratique.