share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Algérie d'Antan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Algérie d'Antan

L'Algérie d'Antan

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Algérie d'Antan "

Présentation de L'Algérie d'Antan

Plus de 700 cartes postales anciennes témoignent de la vie en Algérie au début du XXe siècle. Découvrez, au fil des pages de l'Algérie d'antan, des cartes uniques qui, pour certaines, n'ont encore jamais été publiées. Un voyage inoubliable à travers tout le pays, d'Alger la blanche à la Kabylie, des territoires du Sud à Constantine, d'Oran à Tlemcen et aux portes du désert. Alger : le port et son trafic incessant, les rampes du boulevard de la République, l'animation sur la place du Gouvernement, les tramways et les hippomobiles qui se croisent devant le théâtre, le marché de la place Randon, les petits cireurs de la rue Bab-el-Oued, les épiciers de la Casbah, le Jardin d'Essai, ses palmiers et ses restaurants. L'Algérois : Blida et ses différents quartiers, les longues avenues à l'européenne et les places animées où se tient le marché arabe, la sortie de l'école à Miliana, les premiers autobus de Teniet-el-Had, les charmeurs de serpents de Boufarik, les danseuses Oulet-Nail de Djelfa, les courses dans le désert, les villages de la Grande Kabylie... Constantine et le Constantinois : Constantine, sa vieille ville et ses marchands ambulants, sa grande place et son pont suspendu, le port de Bougie, ses quartiers neufs et son marché kabyle, la gare flambant neuve de Sétif, le marché aux bestiaux de Djidjelli, le musée de Philippeville et les ruines romaines de Timgad, les plages près de Bône et les caravanes de Biskra à Touggourt... Oran et l'Oranais : Oran, la place d'Armes et la place Kléber, le boulevard Séguin et ses grands hôtels, les concerts sur la promenade de Létang, le port et le Mourdjadjo omniprésent, le cercle militaire de Sidi-bel-Abbès, Tlemcen et son histoire, ses traditions, son église, sa mosquée, ses cafés maures, ses hôtels, les marchés de Mostaganem, les musiciens et les chanteurs à Mascara, les marchands de laine de Tiaret...

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 191  pages
  • Dimensions :  2.4cmx25.4cmx33.2cm
  • Poids : 1741.8g
  • Editeur :   Hc Editions Paru le
  • Collection : La France d'antan
  • ISBN :  2911207564
  • EAN13 :  9782911207563
  • Classe Dewey :  950
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Lamarque

Un été en Provence

Le 15 août 1944, des troupes venues d'Afrique du Nord et d'Amérique débarquaient en Provence, apportant une contribution décisive dans la lutte contre l'occupant. Qui étaient donc les hommes et les femmes de cette force cosmopolite ? D'où venaient-ils ? Comment se préparèrent-ils ? Quels fur...

Prix : 334.5 DH

Le Maroc d'Antan : Le Maroc à travers la carte postale ancienne

Le Maroc Occidental méridional. Le débarquement sur le port de Casablanca. les grandes artères menant à la place de France. Le port et le marché de Fedala. Marrakech, le développement de la ville autour de la Koutoubia, l'animation de la place Djemaa-El-Fna et des souks, les avenues [....]...

Prix : 361 DH

Voir tous les livres de Philippe Lamarque

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Algérie d'Antan

Plus de 700 cartes postales anciennes témoignent de la vie en Algérie au début du XXe siècle. Découvrez, au fil des pages de l'Algérie d'antan, des cartes uniques qui, pour certaines, n'ont encore jamais été publiées. Un voyage inoubliable à travers tout le pays, d'Alger la blanche à la Kabylie, des territoires du Sud à Constantine, d'Oran à Tlemcen et aux portes du désert. Alger : le port et son trafic incessant, les rampes du boulevard de la République, l'animation sur la place du Gouvernement, les tramways et les hippomobiles qui se croisent devant le théâtre, le marché de la place Randon, les petits cireurs de la rue Bab-el-Oued, les épiciers de la Casbah, le Jardin d'Essai, ses palmiers et ses restaurants. L'Algérois : Blida et ses différents quartiers, les longues avenues à l'européenne et les places animées où se tient le marché arabe, la sortie de l'école à Miliana, les premiers autobus de Teniet-el-Had, les charmeurs de serpents de Boufarik, les danseuses Oulet-Nail de Djelfa, les courses dans le désert, les villages de la Grande Kabylie... Constantine et le Constantinois : Constantine, sa vieille ville et ses marchands ambulants, sa grande place et son pont suspendu, le port de Bougie, ses quartiers neufs et son marché kabyle, la gare flambant neuve de Sétif, le marché aux bestiaux de Djidjelli, le musée de Philippeville et les ruines romaines de Timgad, les plages près de Bône et les caravanes de Biskra à Touggourt... Oran et l'Oranais : Oran, la place d'Armes et la place Kléber, le boulevard Séguin et ses grands hôtels, les concerts sur la promenade de Létang, le port et le Mourdjadjo omniprésent, le cercle militaire de Sidi-bel-Abbès, Tlemcen et son histoire, ses traditions, son église, sa mosquée, ses cafés maures, ses hôtels, les marchés de Mostaganem, les musiciens et les chanteurs à Mascara, les marchands de laine de Tiaret...