share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'hypothèse cinéma

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'hypothèse cinéma

L'hypothèse cinéma

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'hypothèse cinéma "

Présentation de L'hypothèse cinéma

Il s'agit d'un livre de parti pris, d'intervention, à chaud écrit sur le vif par un praticien dans le feu de son action sur le terrain. Comment enseigner le cinéma dans le cadre de l'école ? L'art pour rester tel doit rester un ferment d'anarchie dans le système, une rencontre avec l'altérité, des gens de métier venus de l'extérieur. Comment choisir les films à montrer aux élèves ? Partir de ceux qu'ils connaissent et aiment pour les amener à des oeuvres du patrimoine ou laisser la " nécessaire étrangeté " de l'oeuvre d'art faire son chemin d'elle-même. La question du passage à l'acte. L'éducation au cinéma passe-t-elle par la réalisation de petits films en classe ? Peut-on faire de l'éducation au cinéma sans passer par l'expérience de la salle de cinéma. Qu'apporte le DVD et avec quelles limites ? Quelles peurs, angoisses, aberrations suscite l'arrivée du cinéma à l'école ? Quels outils mettre à la disposition des enseignants pour redonner confiance et tracer des objectifs ? S'agit-il de reproduire une cinéphilie en voie de disparition ? Comment gérer l'espace de l'émotion et du plaisir suscité par l'oeuvre d'art dans le cadre de la classe ? Quel rapport établir entre la télévision que regardent beaucoup les élèves et le film que l'on regarde désormais en classe ? L'hypothèse cinéma d'Alain Bergala se résume en une hiérarchie de priorités pour définir le cadre de sa transmission à l'école : 1. Le cinéma est d'abord un art 2. Le cinéma est aussi une culture et même une culture populaire 3. le cinéma est un langage, et favorise à ce titre apprentissage et communication. Au moment où les classes cinéma font le bilan de leurs premières expériences, cet essai permet de situer les enjeux de leur développement à grande échelle dans l'ensemble du dispositif de l'éducation nationale de la maternelle à la terminale. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 204  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.6cmx16.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Cahiers Du Cinéma Paru le
  • Collection : Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma
  • ISBN :  2866424565
  • EAN13 :  9782866424565
  • Classe Dewey :  791.4307
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Bergala

Luis Buñuel

L'œuvre de Bunuel a une odeur de soufre. Le désir des hommes, aussi violent qu'inassouvi, est le centre de tous ses films. Son cinéma est aussi placé sous le double signe de la poésie surréaliste et de Freud. Il obéit à la logique du rêve et ses récits accueillent les images qui [....]...

Le cinéma comment ça va : Lettre à Fassbinder suivie de onze autres

Pendant un an Alain Bergala a écrit dans les Cahiers du cinéma tous les mois une lettre, singulière autant qu'universelle, à une personne, réelle et imaginaire à la fois. La forme lettre induit un échange plus personnel avec le lecteur, et permet aussi d'affirmer des opinions n'engageant que ...

Monika de Ingmar Bergman : Du rapport créateur-créature au cinéma

Harry et Monika sont deux jeunes gens ordinaires de Stockholm en 1952. Brimés dans leur travail, étouffant dans leurs familles, ils quittent tout pour l'utopie d'un été de liberté sur une île. Mais leur moment édénique va être de courte durée. Rencontre amoureuse et séparation : un film c...

Brune/Blonde : La chevelure féminine dans l'art et le cinéma

La chevelure féminine a suscité au fil des siècles d'innombrables créations plastiques et littéraires. Si elle a fourni d'inépuisables prétextes à peindre, photographier ou sculpter. Elle a aussi inspiré de grands cinéastes de la chevelure : Hitchcock, Mizoguchi, Bergman, Bunuel, Godard, L...

Voir tous les livres de Alain Bergala

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'hypothèse cinéma

Il s'agit d’un livre de parti pris, d’intervention, à chaud écrit sur le vif par un praticien dans le feu de son action sur le terrain. Comment enseigner le cinéma dans le cadre de l’école ? L’art pour rester tel doit rester un ferment d’anarchie dans le système, une rencontre avec l’altérité, des gens de métier venus de l’extérieur. Comment choisir les films à montrer aux élèves ? Partir de ceux qu’ils connaissent et aiment pour les amener à des oeuvres du patrimoine ou laisser la " nécessaire étrangeté " de l’oeuvre d’art faire son chemin d’elle-même. La question du passage à l’acte. L’éducation au cinéma passe-t-elle par la réalisation de petits films en classe ? Peut-on faire de l’éducation au cinéma sans passer par l’expérience de la salle de cinéma. Qu’apporte le DVD et avec quelles limites ? Quelles peurs, angoisses, aberrations suscite l’arrivée du cinéma à l’école ? Quels outils mettre à la disposition des enseignants pour redonner confiance et tracer des objectifs ? S’agit-il de reproduire une cinéphilie en voie de disparition ? Comment gérer l’espace de l’émotion et du plaisir suscité par l’oeuvre d’art dans le cadre de la classe ? Quel rapport établir entre la télévision que regardent beaucoup les élèves et le film que l’on regarde désormais en classe ? L’hypothèse cinéma d’Alain Bergala se résume en une hiérarchie de priorités pour définir le cadre de sa transmission à l’école : 1. Le cinéma est d’abord un art 2. Le cinéma est aussi une culture et même une culture populaire 3. le cinéma est un langage, et favorise à ce titre apprentissage et communication. Au moment où les classes cinéma font le bilan de leurs premières expériences, cet essai permet de situer les enjeux de leur développement à grande échelle dans l’ensemble du dispositif de l’éducation nationale de la maternelle à la terminale. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.