share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'éveil du printemps

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'éveil du printemps

L'éveil du printemps

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'éveil du printemps"

Présentation de L'éveil du printemps

Il fallut seize ans pour que la première pièce importante de Wedekind fût autorisée par la censure allemande. Il avait écrit l'Eveil du printemps en 1890, à vingt-six ans. La pièce fut créée à Berlin en 1906, dans une mise en scène de Max Reinhardt.Comme les autres grandes pièces de l'auteur de Lulu, désormais un classique du théâtre expressionniste allemand, l'Eveil du printemps ne porte pas son âge. La curiosité infantile, le refoulement sexuel et la répression sur le sexe, la difficulté d'être un adolescent dans un monde de " grandes personnes ", l'éducation autoritaire ou libérale, ce sont les grands thèmes de l'oeuvre. Wedekind n'est pourtant pas seulement un auteur " à thèses " comme il voulait être, mais aussi un grand poète de théâtre.On demeure stupéfait de la jeunesse, de la profondeur et de la présence d'une oeuvre écrite quinze ans avant la publication des Trois essais sur la sexualité de Freud, qui commente la pièce à Vienne, en 1907.Le lendemain de la mort de Wedekind, en 1918, Brecht écrivait de son ami : " Comme Tolstoï et Strindberg, Frank Wedekind a été un des grands éducateurs de l'Europe moderne. Il semblait indestructible. " Son oeuvre aujourd'hui semble indestructible, chargée de cette " vitalité intense " qu'admirait Brecht.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 107  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx18.2cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Manteau d'Arlequin
  • ISBN :  207070016X
  • EAN13 :  9782070700165
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de L'éveil du printemps

Il fallut seize ans pour que la première pièce importante de Wedekind fût autorisée par la censure allemande. Il avait écrit l'Eveil du printemps en 1890, à vingt-six ans. La pièce fut créée à Berlin en 1906, dans une mise en scène de Max Reinhardt.Comme les autres grandes pièces de l'auteur de Lulu, désormais un classique du théâtre expressionniste allemand, l'Eveil du printemps ne porte pas son âge. La curiosité infantile, le refoulement sexuel et la répression sur le sexe, la difficulté d'être un adolescent dans un monde de " grandes personnes ", l'éducation autoritaire ou libérale, ce sont les grands thèmes de l'œuvre. Wedekind n'est pourtant pas seulement un auteur " à thèses " comme il voulait être, mais aussi un grand poète de théâtre.On demeure stupéfait de la jeunesse, de la profondeur et de la présence d'une œuvre écrite quinze ans avant la publication des Trois essais sur la sexualité de Freud, qui commente la pièce à Vienne, en 1907.Le lendemain de la mort de Wedekind, en 1918, Brecht écrivait de son ami : " Comme Tolstoï et Strindberg, Frank Wedekind a été un des grands éducateurs de l'Europe moderne. Il semblait indestructible. " Son œuvre aujourd'hui semble indestructible, chargée de cette " vitalité intense " qu'admirait Brecht.