share_book
Envoyer cet article par e-mail

La tempête

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La tempête

La tempête

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La tempête"

Présentation de La tempête

Il y a des choses auxquelles on ne se prépare jamais. Assister à l'agonie d'un inconnu par exemple, alors que vous êtes un touriste en voyage d'étude, que Venise est triste comme la mort et que vous avez vécu dans le silence parcheminé des livres et des bibliothèques. Alejandro Ballesteros a passé ses années de faculté à étudier La Tempête de Giorgione. Il entreprend un voyage à Venise dans l'espoir de contempler le sujet de sa thèse au musée de l'Académie. Bientôt témoin du meurtre d'un inconnu, il se retrouve entre les griffes d'un inspecteur pugnace qui se berce d'un indice néanmoins concret : Ballesteros est historien d'art et la victime un faussaire... Avec ce thriller poétique, Juan Manuel de Prada s'attache à Venise et vogue sur le grand canal d'un roman gothique, nous laissant un curieux sentiment, un doux malaise jouissif que seule la littérature (la bonne) peut nous offrir. Pour vous, Venise ne sera plus jamais la même après cette Tempête. Envolées les visions de cartes postales, bienvenue dans un monde où la religion de l'art recèle de dangereux fanatiques. La Tempête a obtenu le prix Planeta en 1997. --Hector Chavez

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 316  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.8cmx21.4cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Seuil 
  • ISBN :  2020354136
  • EAN13 :  9782020354134
  • Classe Dewey :  863.64
  • Langue : Français

D'autres livres de Juan Manuel de Prada

La Tempête

Il y a des choses auxquelles on ne se prépare jamais. Assister à l'agonie d'un inconnu par exemple, alors que vous êtes un touriste en voyage d'étude, que Venise est triste comme la mort et que vous avez vécu dans le silence parcheminé des livres et des bibliothèques. Alejandro [....]...

Les masques du héros

Abriter en son cœur une plaie qui démange – celle de l'écriture – et être le fils d'une famille dont la richesse est partie en fumée, voilà qui n'est pas antinomique. L'art a toujours aimé la bohème, le talent la pauvreté. Pauvre et ambitieux, tel est Fernando Navales, fils unique [....

Les Lointains de l'air : A la recherche d'Ana María Martínez Sagi

Dans un livre d'entretiens datant des années 30, un écrivain en herbe découvre une certaine Ana María Martínez Sagi, « poétesse, syndicaliste et vierge du stade », qui attire son attention, éveille en lui un intérêt croissant et devient peu à peu une véritable obsession. Aidé de Tabare...

Le Silence du patineur

Juan Manuel de Prada n'a de cesse, au fil de ses publications, d'enrouler autour d'une imagination grande et morbide de longues phrases arabesques comme des serpents noirs et venimeux. Ricanants aussi. Dans Le Silence du patineur, recueil de nouvelles publié en 1995 en Espagne, son style si partic...

Voir tous les livres de Juan Manuel de Prada

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La tempête

Il y a des choses auxquelles on ne se prépare jamais. Assister à l'agonie d'un inconnu par exemple, alors que vous êtes un touriste en voyage d'étude, que Venise est triste comme la mort et que vous avez vécu dans le silence parcheminé des livres et des bibliothèques. Alejandro Ballesteros a passé ses années de faculté à étudier La Tempête de Giorgione. Il entreprend un voyage à Venise dans l'espoir de contempler le sujet de sa thèse au musée de l'Académie. Bientôt témoin du meurtre d'un inconnu, il se retrouve entre les griffes d'un inspecteur pugnace qui se berce d'un indice néanmoins concret : Ballesteros est historien d'art et la victime un faussaire... Avec ce thriller poétique, Juan Manuel de Prada s'attache à Venise et vogue sur le grand canal d'un roman gothique, nous laissant un curieux sentiment, un doux malaise jouissif que seule la littérature (la bonne) peut nous offrir. Pour vous, Venise ne sera plus jamais la même après cette Tempête. Envolées les visions de cartes postales, bienvenue dans un monde où la religion de l'art recèle de dangereux fanatiques. La Tempête a obtenu le prix Planeta en 1997. --Hector Chavez