share_book
Envoyer cet article par e-mail

120, rue de la gare

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
120, rue de la gare

120, rue de la gare

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "120, rue de la gare"

Présentation de 120, rue de la gare

C'est la guerre. Le détective privé Nestor Burma a été fait prisonnier. Loin de son cher Paris, il se morfond derrière les grilles d'un stalag. Un soir, un détenu amnésique meurt dans ses bras en lui laissant un message : "Dites à Hélène... 120 rue de la Gare..." Hélène ? Sa secrétaire chérie ? Burma est intrigué ! De retour en France, il retrouve son ami Colomer mais celui-ci est abattu à ses pieds juste après avoir mentionné cette même adresse ! Le détective de choc se met en quête ! Au prix de quelques coups, pansés avec un humour à toutes épreuves, il rassemble, entre Lyon et Paris, dans ce climat si particulier de fin de la guerre, les pièces éparses d'une formidable intrigue ! Écrit en 1943, ce roman est le premier d'une longue série mettant en scène Nestor Burma, le privé de Paris. Il scelle la naissance du roman noir à la française, cocktail de suspense, d'humour, de poésie et de réflexion sociale. 120, rue de la Gare est également paru en album, impeccablement illustré par Tardi. --Sophie Colpaert --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 190  pages
  • Dimensions :  1.8cmx16.0cmx21.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Casterman Paru le
  • Collection : BD DT
  • ISBN :  2203035064
  • EAN13 :  9782203035065
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de  Tardi

M'as-tu vu en cadavre ?

On l'appelle Burma. Nestor, de son prénom. Profession : détective privé. On le surnomme "l'homme qui met le mystère K.O.". Ç'est sûr, la formule sonne bien. Mais le plus souvent, c'est lui qui est sonné : les coups de matraque qu'il prend sur le crâne sont aussi célèbres que son air [.....

Des hommes dans la Grande Guerre 14-18

Inaugurant le XXe siècle des catastrophes pour l'Europe et pour le monde, le désastre de la Première Guerre mondiale peut se résumer en quelques chiffres: plus de 70 millions d'hommes ont porté l'uniforme, près de 10 millions sont morts, plus de 20 millions ont été blessés. Au-delà des ...

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

Au début du XXe siècle, Adèle Blanc-Sec, femme moderne au grand coeur et au caractère bien trempé, voyage dans des contrées lointaines, réveille des momies, tient tête à ses ennemis et traque un monstre votant ! Cette aventurière intrépide nous emmène avec elle dans un périple qui ne ma...

Voir tous les livres de  Tardi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de 120, rue de la gare

C'est la guerre. Le détective privé Nestor Burma a été fait prisonnier. Loin de son cher Paris, il se morfond derrière les grilles d'un stalag. Un soir, un détenu amnésique meurt dans ses bras en lui laissant un message : "Dites à Hélène... 120 rue de la Gare..." Hélène ? Sa secrétaire chérie ? Burma est intrigué ! De retour en France, il retrouve son ami Colomer mais celui-ci est abattu à ses pieds juste après avoir mentionné cette même adresse ! Le détective de choc se met en quête ! Au prix de quelques coups, pansés avec un humour à toutes épreuves, il rassemble, entre Lyon et Paris, dans ce climat si particulier de fin de la guerre, les pièces éparses d'une formidable intrigue ! Écrit en 1943, ce roman est le premier d'une longue série mettant en scène Nestor Burma, le privé de Paris. Il scelle la naissance du roman noir à la française, cocktail de suspense, d'humour, de poésie et de réflexion sociale. 120, rue de la Gare est également paru en album, impeccablement illustré par Tardi. --Sophie Colpaert --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.