share_book
Envoyer cet article par e-mail

Perte et fracas

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Perte et fracas

Perte et fracas

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Perte et fracas"

Présentation de Perte et fracas

Jeune. Paresseux. Immature. Et veuf ! A 29 ans, Doug mène une vie écartelée entre une adolescencequ'il n'arrive pas à quitter et un deuil qui le plonge dans la dépression. Cela fait un an que Hailey, sasuperbe femme, est morte et qu'il vit reclus chez lui, dans les vapeurs du Jack Daniel's. Mais dehors, la vie continue. Entre les femmes mariées qui lui tournent autour, sa soeur jumelle despotique, son père sénile et son beau-fils qui multiplie les appels au secours, Doug devra malgré lui sortir de sa tanière. Mais sera t-il prêt à redire oui au bonheur ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 370  pages
  • Dimensions :  2.6cmx10.8cmx17.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   10 Paru le
  • Collection : Domaine étranger
  • ISBN :  226405431X
  • EAN13 :  9782264054319
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jonathan Tropper

C'est ici que l'on se quitte

Qu'est-ce qui est pire que d'aller enterrer son père ? Réponse : passer les sept jours suivants enfermé avec sa propre famille de dingues... Pour Judd, qui nage en pleine déprime, cette semaine de Shiv'ah pourrait être la pire de sa vie. Famille, je vous hais ! Heureusement, il y en a au [.....

Tout peut arriver

En apparence, Zach a le bonheur à portée de mains. Il vient de passer le cap de la trentaine, partageson lit avec Hope, la plus belle des fiancées, son appartement avec Jed le millionnaire, et travailledans une société de services. Mais si on creuse un peu, rien ne va plus. Du matin au soir,...

Le livre de Joe

A priori, Joe Goffman a tout pour lui : un quatre pièces dans les quartiers chics de Manhattan, desaventures sentimentales en série, une décapotable dernier cri et des dollars comme s'il en pleuvait.Une vie de rêve née deux ans plus tôt, avec la parution de son premier roman Bush Falls, un ...

C'est ici que l'on se quitte

Qu'y a-t-il de pire que d'enterrer son père ? Réponse : passer la semaine qui suit enfermé avec sa propre famille de dingues... Morton Foxman s'en est allé. Mais avant de mourir, il a exprimé une dernière volonté : que sa famille célèbre la shiv'ah. Sept jours de deuil, ensemble, sous le...

Voir tous les livres de Jonathan Tropper

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Perte et fracas

Jeune. Paresseux. Immature. Et veuf ! A 29 ans, Doug mène une vie écartelée entre une adolescencequ'il n'arrive pas à quitter et un deuil qui le plonge dans la dépression. Cela fait un an que Hailey, sasuperbe femme, est morte et qu'il vit reclus chez lui, dans les vapeurs du Jack Daniel's. Mais dehors, la vie continue. Entre les femmes mariées qui lui tournent autour, sa soeur jumelle despotique, son père sénile et son beau-fils qui multiplie les appels au secours, Doug devra malgré lui sortir de sa tanière. Mais sera t-il prêt à redire oui au bonheur ?