share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Cri du peuple, tome 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Cri du peuple, tome 1

Le Cri du peuple, tome 1

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le Cri du peuple, tome 1 "

    Présentation de Le Cri du peuple, tome 1

    18 mars 1871. Sur le coup de trois heures du matin, des hommes en armes montent à l'assaut des collines escarpées de la butte Montmartre. Dans cette nuit silencieuse, à peine troublée par la chute des flocons de neige qui meurent doucement sur le mauvais pavé parisien, la troupe vient prendre possession des canons de la Garde nationale. Ordre de Monsieur Thiers, le chef du gouvernement. L'époque est troublée. La guerre avec les Prussiens vient tout juste de s'éteindre. Pas question de laisser ces pièces d'artillerie entre les mains du peuple. Mais celui-ci ne l'entend pas ainsi. Et au lever du jour, tandis que les soldats tentent maladroitement de descendre les canons le long de la butte, Paris se réveille révolutionnaire. Cris, protestations, poings qui se lèvent : personne ne le sait encore, mais la Commune vit ses premières heures… Dans son roman Le Cri du peuple, publié en 1999, l'écrivain Jean Vautrin s'est fait le héraut de ce Paris communard. Un hommage au roman-feuilleton du XIXe siècle, plein de sève, de souffle et de passions, porté par une écriture haletante. Jacques Tardi, chargé d'en dessiner la couverture, est tombé amoureux de cette fresque vibrante et habitée. Justement, l'idée de raconter la Commune dans une bande dessinée le titillait depuis longtemps… Alors, adapter Vautrin, pourquoi pas ? Les Canons du 18 mars, premier des trois volumes prévus, est à coup sûr du grand Tardi. Le dessinateur laisse libre cours à son amour de la capitale, sa tendresse pour le petit peuple et son respect des grandes figures populaires comme Louise Michel ou l'écrivain Jules Vallès. Sans oublier son côté "anar", rebelle à l'autorité, qu'il partage avec les soldats perdus de la Commune. Le format horizontal, "à l'italienne", n'a pas été choisi par hasard : il permettra à Tardi, au fur et à mesure de l'avancement du récit, de raconter les combats de rues de la sinistre "Semaine sanglante", sous forme de double-pages spectaculaires. Mais assez de commentaire, et place à l'action : déjà, le grondement de colère du peuple parisien se fait entendre, en ce matin du 18 mars… --Gilbert Jacques

    Détails sur le produit

    • Reliure : Cartonné
    • 80  pages
    • Dimensions :  1.6cmx24.6cmx29.6cm
    • Poids : 780.2g
    • Editeur :   Casterman Paru le
    • ISBN :  2203399279
    • EAN13 :  9782203399273
    • Classe Dewey :  741.5
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Jean Vautrin

    Si on s'aimait ?

    Gardez le tronc, jetez les branches! En obéissant à cet unique mot d'ordre, pour résister à la vacherie de l'époque qui déjante et suppléer à la disette des âmes, j'ai raclé jusqu'à l'os ces dix nouvelles. Dans ma tête, elles fredonnaient d'un continent à l'autre la chanson triste et d...

    Prix : 88.5 DH
    Les Aventures de Boro, Reporter Photographe, Tome 1

    Boro est de retour. canne à la main. Leica au poing. Et en cette année 1936. il va avoir fort à faire ! En France, le Front populaire émerge et l'extrême droite se déchaîne. En Espagne c'est le début de la guerre civile. ...

    Les Aventures de Boro, Reporter Photographe, Tome 7

    Paris, 1943. La capitale humiliée résonne des talons allemands. Rue Lauriston, au siège de la milice, la "bande à Lafont " laisse libre cours à sa soif de sang... En ces heures noires, Boro promène discrètement sa démarche boitillante dans les rues occupées. Depuis que le reporter [....]...

    Les Aventures de Boro, Reporter Photographe, Tome 8

    1946, Après l'effroi de la guerre, les horreurs du nazisme et la découverte des camps, l'Europe a enfin retrouvé la paix. C'est du moins ce que Boro aimerait croire. Jusqu'à ce qu'une mystérieuse jeune fille le convoque à Jérusalem le jour de l'explosion de l'hôtel King David : il [....]...

    Voir tous les livres de  Jean Vautrin

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de Le Cri du peuple, tome 1

    18 mars 1871. Sur le coup de trois heures du matin, des hommes en armes montent à l'assaut des collines escarpées de la butte Montmartre. Dans cette nuit silencieuse, à peine troublée par la chute des flocons de neige qui meurent doucement sur le mauvais pavé parisien, la troupe vient prendre possession des canons de la Garde nationale. Ordre de Monsieur Thiers, le chef du gouvernement. L'époque est troublée. La guerre avec les Prussiens vient tout juste de s'éteindre. Pas question de laisser ces pièces d'artillerie entre les mains du peuple. Mais celui-ci ne l'entend pas ainsi. Et au lever du jour, tandis que les soldats tentent maladroitement de descendre les canons le long de la butte, Paris se réveille révolutionnaire. Cris, protestations, poings qui se lèvent : personne ne le sait encore, mais la Commune vit ses premières heures… Dans son roman Le Cri du peuple, publié en 1999, l'écrivain Jean Vautrin s'est fait le héraut de ce Paris communard. Un hommage au roman-feuilleton du XIXe siècle, plein de sève, de souffle et de passions, porté par une écriture haletante. Jacques Tardi, chargé d'en dessiner la couverture, est tombé amoureux de cette fresque vibrante et habitée. Justement, l'idée de raconter la Commune dans une bande dessinée le titillait depuis longtemps… Alors, adapter Vautrin, pourquoi pas ? Les Canons du 18 mars, premier des trois volumes prévus, est à coup sûr du grand Tardi. Le dessinateur laisse libre cours à son amour de la capitale, sa tendresse pour le petit peuple et son respect des grandes figures populaires comme Louise Michel ou l'écrivain Jules Vallès. Sans oublier son côté "anar", rebelle à l'autorité, qu'il partage avec les soldats perdus de la Commune. Le format horizontal, "à l'italienne", n'a pas été choisi par hasard : il permettra à Tardi, au fur et à mesure de l'avancement du récit, de raconter les combats de rues de la sinistre "Semaine sanglante", sous forme de double-pages spectaculaires. Mais assez de commentaire, et place à l'action : déjà, le grondement de colère du peuple parisien se fait entendre, en ce matin du 18 mars… --Gilbert Jacques