share_book
Envoyer cet article par e-mail

Vocabulaire français-suédois

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Vocabulaire français-suédois

Vocabulaire français-suédois

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Vocabulaire français-suédois "

Présentation de Vocabulaire français-suédois

Dans l'enseignement des langues vivantes en France, la part faite au suédois est modeste mais loin d'être négligeable. Plusieurs universités proposent des études de suédois, principales ou optionnelles, et il existe des cours du soir ou à distance. En Suède, le français occupe une bonne place, puisque dès le collège, et même avant, on peut le choisir comme deuxième langue étrangère (après l'anglais et au même titre que l'allemand), et ensuite en poursuivre l'étude au lycée et à l'université, jusqu'au niveau le plus élevé. Certaines universités permettent même un apprentissage du français, et divers organismes offrent quantité de cours. Toutefois il n'existait pas jusqu'à présent pareil recueil de vocabulaire systématiquement classé par thèmes. Élèves et étudiants trouveront ici un vocabulaire de base restreint mais indispensable, car l'indigence lexicale est un handicap aussi grave que l'incorrection grammaticale. Le but est de permettre aux élèves et aux étudiants une révision plus facile du vocabulaire, en retrouvant les mots oubliés, en y rattachant d'autres par association, en découvrant les sens voisins ou différents de mots déjà étudiés. lis élargiront et préciseront leurs connaissances avec le moins d'effort. Environ 8000 mots et expressions, dont la fréquence d'emploi est le principal critère de leur choix, sont ainsi groupés en 40 chapitres qui constituent autant de centres d'intérêt assez larges, à la fois copieux et pratiques. Il ne s'agit nullement de listes exhaustives, trop riches et rébarbatives, mais bien d'un choix de substantifs, d'adjectifs, de verbes et d'expressions, formant un noyau minimum conçu pour aider l'apprentissage de la langue. Chaque chapitre commence par les substantifs, présentés avec leur genre en français, et leur forme définie au singulier et indéfinie au pluriel en suédois. Les adjectifs français sont donnés au masculin, les suédois au "réel", suivi de la terminaison du neutre et du pluriel. Les verbes français du Sème groupe (dits irréguliers) sont marqués d'un astérisque. Pour les verbes suédois, le groupe auquel ils appartiennent est indiqué entre parenthèses (les faibles irréguliers et les forts figurent ensemble sous le chiffre 4). Certains d'entre eux sont suivis de prépositions ou de particules: pour les distinguer, les premières sont en caractères plus petits que les secondes Le chapitre se termine par des expressions concrètes, au sens propre, puis des expressions figurées ou proverbiales. À la fin du recueil, on trouve une liste des mots invariables les plus courants et, pour chacune des langues, un précis grammatical incluant des listes de verbes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 117  pages
  • Dimensions :  0.8cmx15.4cmx22.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Ophrys Paru le
  • ISBN :  2708010298
  • EAN13 :  9782708010291
  • Classe Dewey :  443.397
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Renaud

L'épopée Viking

Dès le début de leurs exactions, au cours de la dernière décennie du VIIIe siècle, les Vikings s'assurent une réputation de pirates assoiffés d'or et de sang, un tableau que les clercs ne manquent pas de noircir... Jamais le phénomène Viking n'aurait duré aussi longtemps s'ils n'avaient...

Prix : 68.75 DH
La Normandie des Vikings

Ce n'est que dans la seconde moitié du XIXe siècle que les Français découvrent ce mot : « Vikings ». Jusque là (et même ensuite, d ailleurs, ils les qualifient de « Normands », reprenant un des vocables favoris du Moyen Âge « Normanni » pour désigner (en latin) les « hommes du Nord...

Prix : 250 DH

Les Vikings et le Patois de Normandie et des Iles Anglo-Normandes

Dès la fin du IXe siècle les Vikings colonisent la Normandie de façon durable, mais ils s'y intègrent si rapidement que jamais leur langue ne s'impose aux populations locales : elle s'éteint au bout de quelques générations, en laissant toutefois des traces dans le vocabulaire normand. [....

Prix : 68.75 DH
Vikings et noms de lieux de Normandie

Dans cet ouvrage, Jean Renaud, professeur à l Université de Caen, recense la majeure partie des noms de lieux d origine scandinave encore en usage en Normandie. Il y a ceux qui ont été forgés par les Vikings eux-mêmes, au début du Xe siècle : ils se caractérisent pour la plupart par la ...

Prix : 248.75 DH

Voir tous les livres de Jean Renaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Vocabulaire français-suédois

Dans l'enseignement des langues vivantes en France, la part faite au suédois est modeste mais loin d'être négligeable. Plusieurs universités proposent des études de suédois, principales ou optionnelles, et il existe des cours du soir ou à distance. En Suède, le français occupe une bonne place, puisque dès le collège, et même avant, on peut le choisir comme deuxième langue étrangère (après l'anglais et au même titre que l'allemand), et ensuite en poursuivre l'étude au lycée et à l'université, jusqu'au niveau le plus élevé. Certaines universités permettent même un apprentissage du français, et divers organismes offrent quantité de cours. Toutefois il n'existait pas jusqu'à présent pareil recueil de vocabulaire systématiquement classé par thèmes. Élèves et étudiants trouveront ici un vocabulaire de base restreint mais indispensable, car l'indigence lexicale est un handicap aussi grave que l'incorrection grammaticale. Le but est de permettre aux élèves et aux étudiants une révision plus facile du vocabulaire, en retrouvant les mots oubliés, en y rattachant d'autres par association, en découvrant les sens voisins ou différents de mots déjà étudiés. lis élargiront et préciseront leurs connaissances avec le moins d'effort. Environ 8000 mots et expressions, dont la fréquence d'emploi est le principal critère de leur choix, sont ainsi groupés en 40 chapitres qui constituent autant de centres d'intérêt assez larges, à la fois copieux et pratiques. Il ne s'agit nullement de listes exhaustives, trop riches et rébarbatives, mais bien d'un choix de substantifs, d'adjectifs, de verbes et d'expressions, formant un noyau minimum conçu pour aider l'apprentissage de la langue. Chaque chapitre commence par les substantifs, présentés avec leur genre en français, et leur forme définie au singulier et indéfinie au pluriel en suédois. Les adjectifs français sont donnés au masculin, les suédois au "réel", suivi de la terminaison du neutre et du pluriel. Les verbes français du Sème groupe (dits irréguliers) sont marqués d'un astérisque. Pour les verbes suédois, le groupe auquel ils appartiennent est indiqué entre parenthèses (les faibles irréguliers et les forts figurent ensemble sous le chiffre 4). Certains d'entre eux sont suivis de prépositions ou de particules: pour les distinguer, les premières sont en caractères plus petits que les secondes Le chapitre se termine par des expressions concrètes, au sens propre, puis des expressions figurées ou proverbiales. À la fin du recueil, on trouve une liste des mots invariables les plus courants et, pour chacune des langues, un précis grammatical incluant des listes de verbes.