share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'école perdue

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'école perdue

L'école perdue

  (Auteur)


Prix : 40,00 DH TTC


En stock.
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'école perdue"

Présentation de L'école perdue

Sujet : Ce village d'Afrique de l'Ouest, sans eau ni électricité et sans école, semble perdu au milieu de nulle part. Personne ne s'y arrête, si ce n'est par erreur. Pour soigner ses yeux, un jeune garçon du village rejoint son oncle en ville où il entreprend des études pour devenir instituteur. Convaincu que seul le combat contre l'ignorance peut sauver les enfants de son village, il se consacre à leur enseignement. Mais les enfants, employés pour quelques sous dans une fabrique de chaussures et de ballons de foot, commencent à déserter l'école. En mémoire d'Iqbal, figure de la lutte contre l'esclavage moderne assassiné à 12 ans, le jeune instituteur s'emploie à lutter contre l'exploitation de ces enfants. Commentaire : Conté à la première personne du singulier, ce roman aborde avec précision un sujet de société toujours très actuel : l'esclavage des enfants. En menant au fil des pages une analyse profonde sur le sens du travail et l'importance de l'éducation pour lutter contre ce type d'esclavage moderne, l'auteur met en garde le lecteur contre le cautionnement irréfléchi de ce type de pratiques. Dans ce texte concis et détaillé, illustré de quelques croquis en noir et blanc, sont abordés d'autres thèmes non moins importants : le poids des traditions, les dérives de l'ignorance vers l'intolérance et le fanatisme ainsi qu'une réflexion paisible sur la foi musulmane. Une lecture d'une grande intensité qui gagne à être guidée, partagée et débattue. AGE: Dès 10 ans

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 88  pages
  • Dimensions :  0.8cmx12.0cmx16.8cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Gallimard-Jeunesse Paru le
  • Collection : Folio Junior
  • ISBN :  2070578925
  • EAN13 :  9782070578924
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Tahar Ben Jelloun

Le Racisme expliqué à ma fille, suivi de La montée des haines

C'est en participant avec sa fille à une manifestation contre un projet de loi sur l'immigration que Tahar Ben Jelloun a eu l'idée d'écrire ce texte. "Je suis parti du principe que la lutte contre le racisme commence avec l'éducation. On peut éduquer des enfants, pas des adultes." [....]...

Prix : 88 DH
Le Labyrinthe des sentiments

Gharib le poète aime les femmes. Il les chante dans ses poèmes, les célèbre dans ses souvenirs, les adore en pensées, et en actes. Surtout à Naples, la ville de tous les désirs, de tous les débordements, où les Marocains, comme Gharib, peuvent se sentir comme à casa. La ville où lui-même...

Prix : 70 DH

La Prière de l'absent

"Body et Sindibad, deux vagabonds réfugiés dans le cimetière de Fès, découvrent un enfant au milieu des tombes. Convaincus que cette rencontre est le signe du destin, ils s'aventurent avec Yamna la mendiante sur les traces d'un héros de la résistance ...

Prix : 84 DH
L'Auberge des pauvres

Un homme contrarié quitte Marrakech et part à Naples, fuyant un désastre conjugal et une vie étroite. Sur place, il découvre un bâtiment extraordinaire et délabré : l'Auberge des Pauvres, édifiée jadis par Charles III soucieux de se faire pardonner la munificence de son propre palais. ...

Prix : 90 DH

Voir tous les livres de Tahar Ben Jelloun

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'école perdue

Sujet : Ce village d’Afrique de l’Ouest, sans eau ni électricité et sans école, semble perdu au milieu de nulle part. Personne ne s’y arrête, si ce n’est par erreur. Pour soigner ses yeux, un jeune garçon du village rejoint son oncle en ville où il entreprend des études pour devenir instituteur. Convaincu que seul le combat contre l’ignorance peut sauver les enfants de son village, il se consacre à leur enseignement. Mais les enfants, employés pour quelques sous dans une fabrique de chaussures et de ballons de foot, commencent à déserter l’école. En mémoire d’Iqbal, figure de la lutte contre l’esclavage moderne assassiné à 12 ans, le jeune instituteur s’emploie à lutter contre l’exploitation de ces enfants. Commentaire : Conté à la première personne du singulier, ce roman aborde avec précision un sujet de société toujours très actuel : l’esclavage des enfants. En menant au fil des pages une analyse profonde sur le sens du travail et l’importance de l’éducation pour lutter contre ce type d’esclavage moderne, l’auteur met en garde le lecteur contre le cautionnement irréfléchi de ce type de pratiques. Dans ce texte concis et détaillé, illustré de quelques croquis en noir et blanc, sont abordés d’autres thèmes non moins importants : le poids des traditions, les dérives de l’ignorance vers l’intolérance et le fanatisme ainsi qu’une réflexion paisible sur la foi musulmane. Une lecture d’une grande intensité qui gagne à être guidée, partagée et débattue. AGE: Dès 10 ans