share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le crocodile

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le crocodile

Le crocodile

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le crocodile"

Présentation de Le crocodile

Eléna Ivanovna veut voir le crocodile exposé dans la grande galerie marchande de Pétersbourg. Emballés, Ivan, son mari, et un ami (le narrateur), l'accompagnent. L'animal repose pitoyablement dans une baignoire, par 20cm de fond. Eléna s'en lasse, mais elle ne s'en est pas détournée depuis plus de trois minutes qu'un cri la fait se retourner. Le crocodile avale son mari ! Rien ne lui est épargné de ce processus de déglutition, aussi pénible du reste pour eux que pour l'animal. Ce dernier, en effet, avale Ivan, le régurgite, le ré-avale pour le roter dans la seconde qui suit. Ainsi de suite jusqu'à n'en laisser plus le moindre bout dehors ! Eléna veut aussitôt faire "ouvrir" le monstre. Mais ce n'est pas si simple : dans la société cultivée de Pétersbourg, les animaux jouissent d'un droit moral qui interdit de les torturer abusivement. D'autant qu'il est trop tard. Et puis, il ne s'agit pas d'un vulgaire saurien mais d'un crocodile de rapport, d'une propriété privée ! On ratiocine, lorsque s'élève des entrailles de l'animal la voix d'Ivan ! Ce dernier n'est pas mécontent de l'aventure. Il imagine aussitôt le moyen de s'enrichir en exploitant au mieux la situation, et d'enrichir du même coup la Sainte Russie, qui en a bien besoin ! Palabres interminables… Dans une totale liberté d'écriture, Dostoïevski nous livre une nouvelle hilarante. L'occasion pour lui de saluer l'avènement économique de la petite bourgeoisie russe.--Joël Jégouzo--

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 80  pages
  • Dimensions :  0.6cmx10.6cmx16.4cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Babel
  • ISBN :  2742727671
  • EAN13 :  9782742727674
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Le Joueur

Paulina éclata de rire : - Vous m'avez dit l'autre jour, sur le Schlangenberg, que vous étiez prêt, sur un mot de moi, à vous jeter en bas, la tête la première et nous étions bien à mille pieds de haut. Je dirai ce mot un jour, uniquement pour voir si vous vous exécutez et soyez certain que...

Prix : 42 DH
Le joueur

Alexis Ivanovitch joue d'abord pour gagner, puis pour étonner, enfin pour espérer. Il n'a pas misé seulement de l'argent mais sa vie elle-même. Ce récit suit comme une ombre la vie de Dostoïevski, durant quinze ans, à Moscou et à Baden-Baden où il se ruina au jeu. Jouer, c'est tenter le ...

Prix : 36 DH

L'Idiot

Le prince Muichkine arrive à Saint-Pétersbourg. Idiot de naissance parce qu'incapable d'agir, il est infiniment bon. Projeté dans un monde cupide, arriviste et passionnel, il l'illumine de son regard. Par sa générosité, tel le Christ, Léon Nicolaïevitch révélera le meilleur enfoui en chacu...

Prix : 109 DH
Les Possédés

« Est-il possible de croire? Sérieusement et effectivement? Tout est là. » Stavroguine envoûte tous ceux qui l'approchent, hommes ou femmes. Il ne trouve de limite à son immense orgueil que dans l'existence de Dieu. Il la nie et tombe dans l'absurdité de la liberté pour un homme seul et sans...

Prix : 88 DH

Voir tous les livres de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le crocodile

Eléna Ivanovna veut voir le crocodile exposé dans la grande galerie marchande de Pétersbourg. Emballés, Ivan, son mari, et un ami (le narrateur), l'accompagnent. L'animal repose pitoyablement dans une baignoire, par 20cm de fond. Eléna s'en lasse, mais elle ne s'en est pas détournée depuis plus de trois minutes qu'un cri la fait se retourner. Le crocodile avale son mari ! Rien ne lui est épargné de ce processus de déglutition, aussi pénible du reste pour eux que pour l'animal. Ce dernier, en effet, avale Ivan, le régurgite, le ré-avale pour le roter dans la seconde qui suit. Ainsi de suite jusqu'à n'en laisser plus le moindre bout dehors ! Eléna veut aussitôt faire "ouvrir" le monstre. Mais ce n'est pas si simple : dans la société cultivée de Pétersbourg, les animaux jouissent d'un droit moral qui interdit de les torturer abusivement. D'autant qu'il est trop tard. Et puis, il ne s'agit pas d'un vulgaire saurien mais d'un crocodile de rapport, d'une propriété privée ! On ratiocine, lorsque s'élève des entrailles de l'animal la voix d'Ivan ! Ce dernier n'est pas mécontent de l'aventure. Il imagine aussitôt le moyen de s'enrichir en exploitant au mieux la situation, et d'enrichir du même coup la Sainte Russie, qui en a bien besoin ! Palabres interminables… Dans une totale liberté d'écriture, Dostoïevski nous livre une nouvelle hilarante. L'occasion pour lui de saluer l'avènement économique de la petite bourgeoisie russe.--Joël Jégouzo--