share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Raisins de la galère

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Raisins de la galère

Les Raisins de la galère

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Raisins de la galère"

Présentation de Les Raisins de la galère

Nous sommes les enfants des cités de transit, nous sommes arrivés sans que personne en soit prévenu, nous sommes des centaines descendus du bateau du soir qui attend que la lune soit voilée pour débarquer ses passagers sans papiers... Quel pays est le mien ? Celui de mon père ? Celui de mon enfance ? Ai-je droit à une patrie ? Il m'arrive parfois de sortir ma carte d'identité. En haut et en majuscules : REPUBLIQUE FRANCAISE. Je suis fille de cette république-là. Signes particuliers : néant. Ils n'ont rien mentionné. Cela veut-il dire que je ne suis rien ? Pas même " rebelle " ou " beur " encolère ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 135  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.0cmx17.6cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Libres
  • ISBN :  2213594740
  • EAN13 :  9782213594743
  • Classe Dewey :  848
  • Langue : Français

D'autres livres de Tahar Ben Jelloun

Le Racisme expliqué à ma fille, suivi de La montée des haines

C'est en participant avec sa fille à une manifestation contre un projet de loi sur l'immigration que Tahar Ben Jelloun a eu l'idée d'écrire ce texte. "Je suis parti du principe que la lutte contre le racisme commence avec l'éducation. On peut éduquer des enfants, pas des adultes." [....]...

Prix : 88 DH
Le Labyrinthe des sentiments

Gharib le poète aime les femmes. Il les chante dans ses poèmes, les célèbre dans ses souvenirs, les adore en pensées, et en actes. Surtout à Naples, la ville de tous les désirs, de tous les débordements, où les Marocains, comme Gharib, peuvent se sentir comme à casa. La ville où lui-même...

Prix : 70 DH

La Prière de l'absent

"Body et Sindibad, deux vagabonds réfugiés dans le cimetière de Fès, découvrent un enfant au milieu des tombes. Convaincus que cette rencontre est le signe du destin, ils s'aventurent avec Yamna la mendiante sur les traces d'un héros de la résistance ...

Prix : 84 DH
L'Auberge des pauvres

Un homme contrarié quitte Marrakech et part à Naples, fuyant un désastre conjugal et une vie étroite. Sur place, il découvre un bâtiment extraordinaire et délabré : l'Auberge des Pauvres, édifiée jadis par Charles III soucieux de se faire pardonner la munificence de son propre palais. ...

Prix : 90 DH

Voir tous les livres de Tahar Ben Jelloun

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Raisins de la galère

Nous sommes les enfants des cités de transit, nous sommes arrivés sans que personne en soit prévenu, nous sommes des centaines descendus du bateau du soir qui attend que la lune soit voilée pour débarquer ses passagers sans papiers... Quel pays est le mien ? Celui de mon père ? Celui de mon enfance ? Ai-je droit à une patrie ? Il m'arrive parfois de sortir ma carte d'identité. En haut et en majuscules : REPUBLIQUE FRANCAISE. Je suis fille de cette république-là. Signes particuliers : néant. Ils n'ont rien mentionné. Cela veut-il dire que je ne suis rien ? Pas même " rebelle " ou " beur " encolère ?