share_book
Envoyer cet article par e-mail

La dame à la larme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La dame à la larme

La dame à la larme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La dame à la larme"

Présentation de La dame à la larme

On renoue avec Adam Valladier, le personnage d'Ubiquité, le premier roman de Claire Wolniewicz,qui rencontra un vrai succès. Il n'est absolument pas nécessaire d'avoir lu Ubiquité pour être aspirépar le mystère que diffuse La Dame à la larme, mais un bref rappel d'Ubiquité, peut être utile... 33ans : rien chez Adam Valladier, le comptable, ne laisse présager la moindre curiosité pour le monde.Il y a bien eu cette passion intempestive pour la peinture lors de son entrée en sixième... La mortde la mère succède à celle du père, et nulle fenêtre ne s'ouvre. Jusqu'au jour où Adam se découvreun don d'ubiquité sociale, qui lui permet de se glisser dans les identités qu'on lui attribue. Ilrencontre Rita, une ravissante jeune femme travaillant dans une galerie d'art, qui le confond avecl'homme dont elle est amoureuse... Adam ne réfléchit pas, puisqu'il tombe sous son charme et se glisse dans la peau de l'amant qui a quitté Rita quelques mois auparavant. .. Mais ce choix ne sera pas sans risques. La Dame à la larme parait élucider les origines de cette étrange «non-personnalité » d'Adam... Et nous démontre combien les secrets de famille peuvent peser sur la destinée des êtres. Huit ans ont passé. Rita et Adam vivent ensemble, et un petit garçon, Félix, est né. Adam a renoué avec la peinture, son oeuvre, hors des sentiers battus, est très appréciée de son galeriste. Pourtant, après une absence de quelques jours, en rentrant chez lui où l'attend impatiemment Rita, Adam est vide de désir, d'énergie, de sentiment. Face à celle qui est l'amour de sa vie, il ne ressent rien, ne comprend rien... Il ne peut que reprendre sa valise et s'installer dans son atelier. Le Musée de l'homme lui a commandé une toile, son galeriste a prévu une exposition dans le mois qui suit. Mais l'inspiration a déserté son être, son imaginaire est comme anéanti, il est un corps déserté par son âme. Au même moment, sa grand-mère, Joséphine, décède. A l'enterrement, il revoit Marthe, l'amied'enfance de Joséphine, qui lui confie les maigres souvenirs d'une vie: photos, lettres, objets... Deretour dans son « trou », son apathie s'accentue. Commence alors une période d'errance etd'angoisse, où il noue des relations assez louches dans les bars. Et des phénomènes étranges semanifestent: après des nuits lourdes de mauvais sommeil, il découvre des toiles qu'il ne se rappellepas avoir peintes, tableaux figuratifs qui ne correspondent en rien à son style habituel, représentant une femme vue de dos, des scènes offrant les différentes phases d'un meurtre... Son galeriste est emballé par cette nouvelle voie, de même que les commanditaires du Musée. Ce succès n'apaise en rien la peur. Les tableaux se multiplient, et il reconnaît enfin le personnage qui revient sans cesse sous son pinceau: c'est Joséphine jeune fille, telle qu'il l'a vue sur les photos qu'il a récupérées... N'y tenant plus il repart pour la Touraine interroger Marthe, et tenter de retrouver les témoins d'une très lointaine affaire... Qui était Joséphine? Qui est-il, lui ?...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 266  pages
  • Dimensions :  2.4cmx12.8cmx20.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Editions Viviane Hamy Paru le
  • Collection : DF-CONTEMPORAIN
  • ISBN :  2878583566
  • EAN13 :  9782878583564
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Claire Wolniewicz

Le temps d'une chute

A quatorze ans, Madelaine quitte l'orphelinat avec un métier : couturière. Éblouie par la fluidité des matières et l'explosion des couleurs, déjà experte dans l'art de la coupe, elle crée ses premières robes. Puis, à Paris, les clientes repèrent ses créations. Ses modèles ont un succès...

Terre légère

Quand on ne sait plus qui on est, il est tentant d'accepter de partir au bout du monde. Laure en est là. Elle a été contrainte d'abandonner la danse et cela a sonné le glas de son couple ; elle élève seule le petit Ferdinand. En cette période difficile, son demi-frère l'invite à le rejoindr...

Voir tous les livres de Claire Wolniewicz

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La dame à la larme

On renoue avec Adam Valladier, le personnage d'Ubiquité, le premier roman de Claire Wolniewicz,qui rencontra un vrai succès. Il n'est absolument pas nécessaire d'avoir lu Ubiquité pour être aspirépar le mystère que diffuse La Dame à la larme, mais un bref rappel d'Ubiquité, peut être utile... 33ans : rien chez Adam Valladier, le comptable, ne laisse présager la moindre curiosité pour le monde.Il y a bien eu cette passion intempestive pour la peinture lors de son entrée en sixième... La mortde la mère succède à celle du père, et nulle fenêtre ne s'ouvre. Jusqu'au jour où Adam se découvreun don d'ubiquité sociale, qui lui permet de se glisser dans les identités qu'on lui attribue. Ilrencontre Rita, une ravissante jeune femme travaillant dans une galerie d'art, qui le confond avecl'homme dont elle est amoureuse... Adam ne réfléchit pas, puisqu’il tombe sous son charme et se glisse dans la peau de l'amant qui a quitté Rita quelques mois auparavant. .. Mais ce choix ne sera pas sans risques. La Dame à la larme parait élucider les origines de cette étrange «non-personnalité » d'Adam... Et nous démontre combien les secrets de famille peuvent peser sur la destinée des êtres. Huit ans ont passé. Rita et Adam vivent ensemble, et un petit garçon, Félix, est né. Adam a renoué avec la peinture, son oeuvre, hors des sentiers battus, est très appréciée de son galeriste. Pourtant, après une absence de quelques jours, en rentrant chez lui où l'attend impatiemment Rita, Adam est vide de désir, d'énergie, de sentiment. Face à celle qui est l'amour de sa vie, il ne ressent rien, ne comprend rien... Il ne peut que reprendre sa valise et s'installer dans son atelier. Le Musée de l'homme lui a commandé une toile, son galeriste a prévu une exposition dans le mois qui suit. Mais l'inspiration a déserté son être, son imaginaire est comme anéanti, il est un corps déserté par son âme. Au même moment, sa grand-mère, Joséphine, décède. A l'enterrement, il revoit Marthe, l'amied'enfance de Joséphine, qui lui confie les maigres souvenirs d'une vie: photos, lettres, objets... Deretour dans son « trou », son apathie s'accentue. Commence alors une période d'errance etd'angoisse, où il noue des relations assez louches dans les bars. Et des phénomènes étranges semanifestent: après des nuits lourdes de mauvais sommeil, il découvre des toiles qu'il ne se rappellepas avoir peintes, tableaux figuratifs qui ne correspondent en rien à son style habituel, représentant une femme vue de dos, des scènes offrant les différentes phases d'un meurtre... Son galeriste est emballé par cette nouvelle voie, de même que les commanditaires du Musée. Ce succès n'apaise en rien la peur. Les tableaux se multiplient, et il reconnaît enfin le personnage qui revient sans cesse sous son pinceau: c'est Joséphine jeune fille, telle qu'il l'a vue sur les photos qu'il a récupérées... N'y tenant plus il repart pour la Touraine interroger Marthe, et tenter de retrouver les témoins d'une très lointaine affaire... Qui était Joséphine? Qui est-il, lui ?...