share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le maître ardoisier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le maître ardoisier

Le maître ardoisier

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le maître ardoisier"

Présentation de Le maître ardoisier

Si aride que soit cette terre ardennaise faite d'étangs, de forêts et de brouillard, la vie s'y est implantée depuis longtemps grâce à de vivaces industries. Et l'orgueil de ce pays, c'est cette pierre indispensable et friable aux teintes grises et bleutées, un schiste appelé ardoise dont les gisements ont fait la réputation de grandes dynasties minières. Depuis les années 1860, près de Charleville, les ardoisières d'Eugène Warlet font vivre tout un bourg. Pour lui succéder il y a son fils Bertrand, homme aux manières brutales, qui n'aime pas ce métier et qui, aux dires des ouvriers, a peur de se salir. Les " écaillons " ne l'acceptent pas et lui préfèrent sa soeur Benjamine, une vraie " fille de l'ardoise ", elle. Alors, malgré l'hostilité familiale, et épaulée par son amoureux, simple ouvrier ardoisier de talent, Benjamine va devoir se battre pour l'entreprise Warlet...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 310  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Litterature
  • ISBN :  2266150367
  • EAN13 :  9782266150361
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Françoise BOURDON

Le vent de l'aube

Marquée à jamais par la tragédie qui a anéanti son peuple et sa famille, Nevart, jeune Arménienne de dix-sept ans, arrive à Marseille en 1915. Seule et bien déterminée à vivre. Elle est rapidement recrutée par une usine de moulinage de la soie, dans la Drôme. Là, elle découvre la ...

Prix : 80 DH
La Combe aux Oliviers

" Chaque fois qu'il contemplait ses arbres, Ulysse songeait à son père, à son grand-père, et aux générations de Valentin qui s'étaient succédé à la Combe aux Oliviers, domaine du pays nyonsais. Tous avaient l'arbre sacré en partage. " A la Combe aux Oliviers, la famille Valentin - [......

Le Moulin des sources

Autour d’une femme passionnée et fidèle, entre ombre et lumière, secrets et traditions, la saga familiale d’une lignée de papetiers provençaux.Fontaine-de-Vaucluse, en 1840. Dès leur première rencontre, Timothée Viguier décrète que Noëlie sera son épouse et elle-même sait qu’il...

Voir tous les livres de Françoise BOURDON

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le maître ardoisier

Si aride que soit cette terre ardennaise faite d'étangs, de forêts et de brouillard, la vie s'y est implantée depuis longtemps grâce à de vivaces industries. Et l'orgueil de ce pays, c'est cette pierre indispensable et friable aux teintes grises et bleutées, un schiste appelé ardoise dont les gisements ont fait la réputation de grandes dynasties minières. Depuis les années 1860, près de Charleville, les ardoisières d'Eugène Warlet font vivre tout un bourg. Pour lui succéder il y a son fils Bertrand, homme aux manières brutales, qui n'aime pas ce métier et qui, aux dires des ouvriers, a peur de se salir. Les " écaillons " ne l'acceptent pas et lui préfèrent sa sœur Benjamine, une vraie " fille de l'ardoise ", elle. Alors, malgré l'hostilité familiale, et épaulée par son amoureux, simple ouvrier ardoisier de talent, Benjamine va devoir se battre pour l'entreprise Warlet...