share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le cri de l'engoulevent

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le cri de l'engoulevent

Le cri de l'engoulevent

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le cri de l'engoulevent"

Présentation de Le cri de l'engoulevent

Qui a vu l'engoulevent voit sa mort ", dit un proverbe tant suédois qu'iranien à propos d'un oiseau connu aussi pour annoncer le printemps. La ville tranquille d'Uppsala est le théâtre d'une série d'actes de vandalisme. Les vitrines de la rue commerçante volent en éclats et un jeune homme est retrouvé assassiné. Des groupes néo-nazis aux populations immigrées, tout le monde est suspecté, jusque dans les rangs de la police. À peine revenue de congé parental, la commissaire Ann Lindell partirait bien en vacances : elle peine à calmer les ardeurs de son collègue Ola, et on vient de l'inviter en voyage en Thaïlande. Qui ? Le bel Edvard. Son amant perdu, le seul homme avec lequel elle aurait bien voulu vieillir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 380  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.2cmx23.8cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Gaïa Paru le
  • Collection : Polar
  • ISBN :  2847201777
  • EAN13 :  9782847201772
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Kjell Eriksson

Le Cercueil de pierre

Sur la route d'Uppsala, une jeune femme, Josefin Cederén, et sa fille sont fauchées par une voiture. Un banal accident de la route ? C'est ce que pensent la commissaire Ann Lindell et son équipe. Mais quelques jours plus tard, le corps du mari, Sven-Erik, apparemment suicidé, est retrouvé. A...

La princesse du Burundi

Un ancien fauteur de trouble et aquariophile invétéré est retrouvé sauvagement assassiné, gisant dans la neige. Son frère, accablé de tristesse et prêt à tout, se lance aux trousses de l'assassin. Malgré ses nouvelles responsabilités de jeune maman, la commissaire Ann Lindell ne peut [...

La terre peut bien se fissurer

Dans une maison perdue en pleine forêt, Tore, un ancien junkie en rupture avec la société, tente de se réconcilier avec l'existence. Il rêve de retrouver Eva, la mère de son fils Chris, pour reconstruire sa vie de famille jusqu'à présent ratée. Près d'Uppsala, un couple apparemment sans...

La terre peut bien se fissurer

Dans une maison perdue en pleine forêt, Tore, un ancien junkie, tente de se réconcilier avec l'existence. Il se lie d'amitié avec un vieux voisin fermier qui vit dans la nostalgie des temps révolus où les gens s'entraidaient. Tore rêve de retrouver Eva, la mère de son fils Chris, de reconstru...

Voir tous les livres de Kjell Eriksson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le cri de l'engoulevent

Qui a vu l'engoulevent voit sa mort ", dit un proverbe tant suédois qu'iranien à propos d'un oiseau connu aussi pour annoncer le printemps. La ville tranquille d'Uppsala est le théâtre d'une série d'actes de vandalisme. Les vitrines de la rue commerçante volent en éclats et un jeune homme est retrouvé assassiné. Des groupes néo-nazis aux populations immigrées, tout le monde est suspecté, jusque dans les rangs de la police. À peine revenue de congé parental, la commissaire Ann Lindell partirait bien en vacances : elle peine à calmer les ardeurs de son collègue Ola, et on vient de l'inviter en voyage en Thaïlande. Qui ? Le bel Edvard. Son amant perdu, le seul homme avec lequel elle aurait bien voulu vieillir.