share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Soldats de l'aube

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Soldats de l'aube

Les Soldats de l'aube

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 103,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Soldats de l'aube"

Présentation de Les Soldats de l'aube

Zatopec, dit "Zet", van Heerden fut un brillant officier de police de la brigade des vols et homicides du Cap, en Afrique du Sud. Pour l'heure, il s'applique à traîner, de bar en bar, une culpabilité dévorante et une violence à fleur de peau. C'est donc presque malgré lui qu'il est amené à enquêter, pour le compte de l'avocate Hope Beneke, sur le meurtre de Johannes Jacobus Smit, tué d'une balle de M16 dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Wilna, l'épouse de la victime, rapidement mise hors de cause, les pistes sont minces pour orienter les investigations de Zet. Prêt à renoncer, il découvre par hasard que le coffre de la victime contenait des dollars US, et que Smit cachait des secrets risquant de mettre en péril de hautes instances qui n'ont guère envie de faire la lumière sur des affaires empoisonnées aux relents de racisme d'avant apartheid. Après son très brillant premier roman Jusqu'au dernier, Deon Meyer campe avec réalisme un personnage attachant, constamment en colère et sous pression, rongé par une faiblesse et une faute passées dont il ne se délivrera qu'en écrivant sa propre histoire, non comme un romancier mais plutôt comme témoin de sa propre vie. Quant à l'apartheid, autre faute du passé, elle est relatée par l'écrivain à travers l'enquête de Zet qui se double d'une quête d'amour et de rédemption. Cette construction originale donne au roman une puissance et un lyrisme dignes des plus grands. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 528  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.0cmx17.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020631245
  • EAN13 :  9782020631242
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Deon Meyer

Treize Heures

5h36 : au Cap, une Américaine gravit Lion's Head, paniquée. 5h37: on appelle Benny Griessel et les inspecteurs sous sa tutelle - une fille a été égorgée. 7h02: Alexa Barnard se réveille, encore saoule, à côté du cadavre de son mari. Passé 12 h 57: ça tourne mal pour Griessel et ses [....

Prix : 103 DH
Lemmer, l'invisible

A quel moment Lemmer a-t-il commis une erreur? Il n'a pas cru la belle Emma Le Roux qui se disait menacée. Ni l'histoire de son frère, disparu depuis vingt ans et prétendument réapparu. Il n'a pas non plus réussi à la protéger des trois hommes armés partis à ses trousses dans le bush. Il...

Prix : 103 DH

Jusqu'au dernier

Mat Joubert, capitaine à la Brigade des vols et homicides du Cap, en Afrique du Sud, est sur ses gardes depuis l'arrivée du colonel Bart De Wit. Celui-ci, récemment nommé à la tête de ce service par le ministre noir de l'intérieur, est un ancien de l'ANC, vif, calculateur et ambitieux. À...

Prix : 99 DH
L'âme du chasseur

Après le succès des Soldats de l'aube, Grand prix de Littérature policière 2003, Deon Meyer nous invite à une superbe course poursuite à travers une Afrique du Sud toujours en proie à ses vieux démons. Véritable force de la nature, " P'tit " Mpayipheli fut un agent des services secrets [...

Prix : 99 DH

Voir tous les livres de Deon Meyer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Soldats de l'aube

Zatopec, dit "Zet", van Heerden fut un brillant officier de police de la brigade des vols et homicides du Cap, en Afrique du Sud. Pour l'heure, il s'applique à traîner, de bar en bar, une culpabilité dévorante et une violence à fleur de peau. C'est donc presque malgré lui qu'il est amené à enquêter, pour le compte de l'avocate Hope Beneke, sur le meurtre de Johannes Jacobus Smit, tué d'une balle de M16 dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Wilna, l'épouse de la victime, rapidement mise hors de cause, les pistes sont minces pour orienter les investigations de Zet. Prêt à renoncer, il découvre par hasard que le coffre de la victime contenait des dollars US, et que Smit cachait des secrets risquant de mettre en péril de hautes instances qui n'ont guère envie de faire la lumière sur des affaires empoisonnées aux relents de racisme d'avant apartheid. Après son très brillant premier roman Jusqu'au dernier, Deon Meyer campe avec réalisme un personnage attachant, constamment en colère et sous pression, rongé par une faiblesse et une faute passées dont il ne se délivrera qu'en écrivant sa propre histoire, non comme un romancier mais plutôt comme témoin de sa propre vie. Quant à l'apartheid, autre faute du passé, elle est relatée par l'écrivain à travers l'enquête de Zet qui se double d'une quête d'amour et de rédemption. Cette construction originale donne au roman une puissance et un lyrisme dignes des plus grands. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .