share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les confessions de Mr Harrison

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les confessions de Mr Harrison

Les confessions de Mr Harrison

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les confessions de Mr Harrison"

Présentation de Les confessions de Mr Harrison

Tout en cheminant jusque chez moi, Jack me dit : " Ma parole, Frank ! Ce que j'ai pu m'amuser avec la petite dame en bleu. Je lui ai dit que tu m'écrivais tous les samedis pour me raconter les événements de la semaine. Elle a tout gobé. " Il s'arrêta pour rire, car il était secoué par de tels accès, de tels spasmes d'hilarité, qu'il n'était plus en état de marcher. " Et je lui ai dit aussi que tu étais amoureux fou, nouveau spasme, d'une personne dont je n'avais pas réussi à t'arracher le nom, mais qui avait des cheveux châtain clair, bref, j'ai peint d'après nature et décrit avec précision tout ce que j'avais sous les yeux ; puis j'ai ajouté que je voulais à tout prix voir ta bien-aimée et la supplier d'avoir pitié de toi, car avec les femmes tu étais le garçon le plus timoré, le plus poltron du monde. " À ces mots, il fut saisi par une crise de fou rire si violente que je crus qu'il allait rouler sur le pavé. " [...] Je finis par être obligé de rire, si furieux que j'eusse été jusque-là; son impudence était irrésistible.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 142  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.4cmx20.4cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Herne Paru le
  • Collection : COLLECTION ROMA
  • ISBN :  2851977172
  • EAN13 :  9782851977175
  • Classe Dewey :  823
  • Langue : Français

D'autres livres de Elizabeth Gaskell

Nord et Sud

Après une enfance passée dans un village riant du Hampshire, Margaret Hale, fille de pasteur, s'installe dans une ville du Nord. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s'éveille. John Thornton, propriétaire d'une filature, incarne tout ce qu'elle déteste: [....]...

Nord et Sud

C'est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le ...

Cranford

This peek at small-town life in Victorian England opens with the delightful statement that the village of Cranford "is in possession of the Amazons." Women own the finer homes, and few gentlemen are in residence. Frequent visitor Mary Smith relates the Cranford happenings. Reader Nadia May lends an ...

Charlotte Brontë

496pages. 24 x 16 cm. Broché. traduit de l'anglais par Lew Crossford illustrations en couleur Après la mort de Charlotte Brontë en 1855, Elizabeth Gaskell est sollicitée par le père de l'auteur de Jane Eyre pour écrire sa biographie à partir des lettres échangées entre les deux femmes et de...

Voir tous les livres de Elizabeth Gaskell

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les confessions de Mr Harrison

Tout en cheminant jusque chez moi, Jack me dit : " Ma parole, Frank ! Ce que j'ai pu m'amuser avec la petite dame en bleu. Je lui ai dit que tu m'écrivais tous les samedis pour me raconter les événements de la semaine. Elle a tout gobé. " Il s'arrêta pour rire, car il était secoué par de tels accès, de tels spasmes d'hilarité, qu'il n'était plus en état de marcher. " Et je lui ai dit aussi que tu étais amoureux fou, nouveau spasme, d'une personne dont je n'avais pas réussi à t'arracher le nom, mais qui avait des cheveux châtain clair, bref, j'ai peint d'après nature et décrit avec précision tout ce que j'avais sous les yeux ; puis j'ai ajouté que je voulais à tout prix voir ta bien-aimée et la supplier d'avoir pitié de toi, car avec les femmes tu étais le garçon le plus timoré, le plus poltron du monde. " À ces mots, il fut saisi par une crise de fou rire si violente que je crus qu'il allait rouler sur le pavé. " [...] Je finis par être obligé de rire, si furieux que j'eusse été jusque-là; son impudence était irrésistible.