share_book
Envoyer cet article par e-mail

De mémoire indienne - "En quête d'une vision"

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De mémoire indienne - "En quête d'une vision"

De mémoire indienne - "En quête d'une vision"

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De mémoire indienne - "En quête d'une vision""

Présentation de De mémoire indienne - "En quête d'une vision"

John Fire Lame Deer (Tahca Uhste) est un Indien lakota né au début du XXe siècle sur la réserve de Rosebud dans le Sud-Dakota. Tour à tour clown de rodéo, soldat, prisonnier puis policier, peintre en lettres, ouvrier agricole, berger, chanteur, il est avant tout un. wicasa wakan, un homme-médecine sioux, un quêteur de vision, gardien de la spiritualité et des traditions de son peuple. Tahca Uhste est un homme d'une particulière et grande sagesse : pour lui, un wicasa wakan ne saurait être un saint, mais dieu et diable à la fois. Entendre parler d'un Dieu qui serait un être de perfection l'ennuie souverainement. Pour un homme-médecine " parfois, le mauvais esprit donne une plus grande connaissance que le bon... "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 416  pages
  • Dimensions :  3.2cmx14.8cmx21.8cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Présence Image Et Son Paru le
  • ISBN :  2914452047
  • EAN13 :  9782914452045
  • Classe Dewey :  920
  • Langue : Français

D'autres livres de  Richard Erdoes

Lakota Woman : Ma vie de femme sioux

Mary Crow Dog est indienne, de la nation Sioux lakota. Le décor de son enfance, c'est une réserve du Dakota du Sud, dévastée par le chômage, le désespoir et l'alcoolisme. Et puis la violence, le racisme ordinaire qui vont en faire une rebelle. Au début des années 1970, adolescente, elle lutt...

Crow Dog: Four Generations of Sioux Medicine Men

From the co-author of Lakota Woman, which has sold more than 150,000 paperback copies, comes a compelling account detailing the unique experiences and spiritual knowledge accumulated by four generations of powerful medicine men. --Ce texte fait référence à l'édition Broché ....

Gift of Power: The Life and Teachings of a Lakota Medicine Man

Gift of Power is a classic story of one man's journey through alienation and struggle to epiphany and redemption. Archie Fire Lame Deer embodies the Native American struggle for survival in a homeland that has become foreign. In vivid first- person narrative, Lame Deer recalls his tumultuous life in...

Voir tous les livres de  Richard Erdoes

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de De mémoire indienne - "En quête d'une vision"

John Fire Lame Deer (Tahca Uhste) est un Indien lakota né au début du XXe siècle sur la réserve de Rosebud dans le Sud-Dakota. Tour à tour clown de rodéo, soldat, prisonnier puis policier, peintre en lettres, ouvrier agricole, berger, chanteur, il est avant tout un. wicasa wakan, un homme-médecine sioux, un quêteur de vision, gardien de la spiritualité et des traditions de son peuple. Tahca Uhste est un homme d'une particulière et grande sagesse : pour lui, un wicasa wakan ne saurait être un saint, mais dieu et diable à la fois. Entendre parler d'un Dieu qui serait un être de perfection l'ennuie souverainement. Pour un homme-médecine " parfois, le mauvais esprit donne une plus grande connaissance que le bon... "