share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire de l'oeil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire de l'oeil

Histoire de l'oeil

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire de l'oeil"

Présentation de Histoire de l'oeil

À l'image du cosmos, la littérature a ses trous noirs, ses taches aveugles qui signalent des textes limites, relatant des expériences inconcevables, qu'elles soient spirituelles, érotiques ou autres. À cette catégorie appartient l'Histoire de l'oeil de Georges Bataille. Écrite en 1935, publiée en 1957, cette "histoire" relate la geste d'un narrateur entraînant dans son sillage érotique et sacrilège, en France puis en Espagne, d'autres figures telles que celles de Simone, de Marcelle et de Sir Edmond, à la fois victime et comparse. Au fil de ce texte bref et cinglant comme un coup de rasoir, émaillé de scènes érotiques et d'actes meurtriers, s'explicite la tentative de Bataille d'une "expérience intérieure" qui, coupée de l'adoration divine, vise l'atteinte d'une extase à l'état pur, débarrassée d'un objet et d'une finalité. Extase de la sainte ou de la victime travaillée par le bourreau, extase de l'acte sacrilège ou de la débauche. Au texte lui-même sont joints d'autres précieux compléments : un fragment autobiographique de Bataille éclairant les origines de l'Histoire de l'oeil, et des fac-similés de manuscrits. --François Angelier

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 114  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Editions Flammarion Paru le
  • Collection : L'Imaginaire
  • ISBN :  2070728501
  • EAN13 :  9782070728503
  • Classe Dewey :  843.912
  • Langue : Français

D'autres livres de George Bataille

Le bleu du ciel

Le verbe vivre n'est pas tellement bien vu puisque les mots viveur et faire la vie sont péjoratifs. Si l'on veut être moral, il vaut mieux éviter tout ce qui est vif, car choisir la vie au lieu de se contenter de rester en vie n'est que débauche et gaspillage. A son niveau le plus simple, le Ble...

Voir tous les livres de George Bataille

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Histoire de l'oeil

À l'image du cosmos, la littérature a ses trous noirs, ses taches aveugles qui signalent des textes limites, relatant des expériences inconcevables, qu'elles soient spirituelles, érotiques ou autres. À cette catégorie appartient l'Histoire de l'oeil de Georges Bataille. Écrite en 1935, publiée en 1957, cette "histoire" relate la geste d'un narrateur entraînant dans son sillage érotique et sacrilège, en France puis en Espagne, d'autres figures telles que celles de Simone, de Marcelle et de Sir Edmond, à la fois victime et comparse. Au fil de ce texte bref et cinglant comme un coup de rasoir, émaillé de scènes érotiques et d'actes meurtriers, s'explicite la tentative de Bataille d'une "expérience intérieure" qui, coupée de l'adoration divine, vise l'atteinte d'une extase à l'état pur, débarrassée d'un objet et d'une finalité. Extase de la sainte ou de la victime travaillée par le bourreau, extase de l'acte sacrilège ou de la débauche. Au texte lui-même sont joints d'autres précieux compléments : un fragment autobiographique de Bataille éclairant les origines de l'Histoire de l'oeil, et des fac-similés de manuscrits. --François Angelier