share_book
Envoyer cet article par e-mail

Manuscrits de 1844

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Manuscrits de 1844

Manuscrits de 1844

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Manuscrits de 1844"

Présentation de Manuscrits de 1844

Il faut relire Marx, après le déluge. Dans ces Manuscrits économico-philosophiques, rédigés en 1844, à Paris, et publiés pour la première fois à Leipzig, en 1932, sont dénoncées l'inhumanité du capitalisme et l'infamie de ses thuriféraires. Les économistes classiques, tels Smith, Say ou Ricardo, n'ont guère considéré l'ouvrier que comme bête de somme. Ils n'ont voulu voir dans l'homme qu'une machine à consommer et à produire. Ce qui peut advenir au travailleur en dehors du temps qu'il travaille, ils laissent benoîtement au médecin, au juge, au fossoyeur, ou bien au prévôt des mendiants, le soin de s'en inquiéter quelque peu. C'est que le travail, activité spécifique de l'homme, n'est plus désormais qu'un gagne-pain, une souffrance et une dure nécessité, pour l'obtention de laquelle tous se livrent - paradoxalement - à la plus âpre des concurrences. La complète domination de l'économie sur la société traduit une aliénation maximale, que manifeste avec éclat la puissance universelle de l'argent : " notre valeur réciproque, écrit Marx, est pour nous la valeur de nos objets réciproques ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 243  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Philosophie
  • ISBN :  2080707892
  • EAN13 :  9782080707895
  • Classe Dewey :  320.532
  • Langue : Français

D'autres livres de Karl Marx

Le Capital

Qu'est-ce qui fait la valeur marchande d'une chose ? Son usage ? Sa rareté ? Les premiers représentants de l'économie classique (Smith, Ricardo...) avaient répondu en mettant en avant le rôle déterminant du travail. Marx, dans le premier livre de son célèbre Capital, publié en 1867, s'en...

Prix : 141 DH
Le Capital,livre I, sections V à VIII

Le capitaliste n'a aucune valeur historique, aucun droit historique à la vie, aucune raison d'être sociale, qu'autant qu'il fonctionne comme capital personnifié. Ce n'est qu'à ce titre que la nécessité transitoire de sa propre existence est impliquée dans la nécessité transitoire du mode...

Prix : 100 DH

Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

A chaud, Kart Marx publie, immédiatement après le coup d'État du 2 décembre 1851, " Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte ", où il analyse comment des " circonstances étranges " ont permis à un " personnage grotesque " de faire figure de " héros ". Marx se fait ici tout à la fois journaliste, ...

Prix : 74 DH
Le Capital

Qu'est-ce qui fait la valeur marchande d'une chose ? Son usage ? Sa rareté ? Les premiers représentants de l'économie classique (Smith, Ricardo...) avaient répondu en mettant en avant le rôle déterminant du travail. Marx, dans le premier livre de son célèbre Capital, publié en 1867, s'en...

Prix : 141 DH

Voir tous les livres de Karl Marx

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Manuscrits de 1844

Il faut relire Marx, après le déluge. Dans ces Manuscrits économico-philosophiques, rédigés en 1844, à Paris, et publiés pour la première fois à Leipzig, en 1932, sont dénoncées l'inhumanité du capitalisme et l'infamie de ses thuriféraires. Les économistes classiques, tels Smith, Say ou Ricardo, n'ont guère considéré l'ouvrier que comme bête de somme. Ils n'ont voulu voir dans l'homme qu'une machine à consommer et à produire. Ce qui peut advenir au travailleur en dehors du temps qu'il travaille, ils laissent benoîtement au médecin, au juge, au fossoyeur, ou bien au prévôt des mendiants, le soin de s'en inquiéter quelque peu. C'est que le travail, activité spécifique de l'homme, n'est plus désormais qu'un gagne-pain, une souffrance et une dure nécessité, pour l'obtention de laquelle tous se livrent - paradoxalement - à la plus âpre des concurrences. La complète domination de l'économie sur la société traduit une aliénation maximale, que manifeste avec éclat la puissance universelle de l'argent : " notre valeur réciproque, écrit Marx, est pour nous la valeur de nos objets réciproques ".