share_book
Envoyer cet article par e-mail

La querelle de l'art contemporain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La querelle de l'art contemporain

La querelle de l'art contemporain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La querelle de l'art contemporain"

Présentation de La querelle de l'art contemporain

Controverses, polémiques, voire débats virulents opposentles défenseurs et les détracteurs de la création artistiqued'aujourd'hui. S'interroger sur les normes d'évaluation et d'appréciation esthétiques qui permettent de porter un jugement sur les oeuvres d'art est une question pertinente ; elle rejoint les réactions du grand public, souvent perplexe et désorienté devant des oeuvres qu'il ne comprend pas. La modernité artistique du XXe siècle s'est chargée de disqualifier les catégories esthétiques traditionnelles. La question posée par l'art depuis une trentaine d'années est celle de l'inadéquation des concepts - art, oeuvre, artiste, etc. - à des réalités qui, apparemment, ne leur correspondent plus. Or, paradoxalement, c'est sur le thème de la décadence de l'art contemporain que se centre la polémique, en France comme en Europe, depuis des années. Est-il possible de redéfinir les conditions d'exercice du jugement esthétique vis-à-vis des oeuvres contemporaines ? À supposer même que celles-ci soient " n'importe quoi ", peut-on tenir sur elles un discours argumenté et critique ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 402  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio essais
  • ISBN :  2070426416
  • EAN13 :  9782070426416
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Jimenez

L'esthétique contemporaine

Les formes inédites de l'art contemporain, souventprovocatrices et parfois mal comprises par le public,sont certainement à l'origine du regain d'intérêt pour l'esthétique. Dès le XIXe siècle, celle-ci s'est trouvée confrontée aux soubresauts de la modernité artistique puis des [....]...

Voir tous les livres de Marc Jimenez

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La querelle de l'art contemporain

Controverses, polémiques, voire débats virulents opposentles défenseurs et les détracteurs de la création artistiqued'aujourd'hui. S'interroger sur les normes d'évaluation et d'appréciation esthétiques qui permettent de porter un jugement sur les œuvres d'art est une question pertinente ; elle rejoint les réactions du grand public, souvent perplexe et désorienté devant des œuvres qu'il ne comprend pas. La modernité artistique du XXe siècle s'est chargée de disqualifier les catégories esthétiques traditionnelles. La question posée par l'art depuis une trentaine d'années est celle de l'inadéquation des concepts - art, œuvre, artiste, etc. - à des réalités qui, apparemment, ne leur correspondent plus. Or, paradoxalement, c'est sur le thème de la décadence de l'art contemporain que se centre la polémique, en France comme en Europe, depuis des années. Est-il possible de redéfinir les conditions d'exercice du jugement esthétique vis-à-vis des œuvres contemporaines ? À supposer même que celles-ci soient " n'importe quoi ", peut-on tenir sur elles un discours argumenté et critique ?