share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le goût du cinéma

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le goût du cinéma

Le goût du cinéma

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le goût du cinéma"

Présentation de Le goût du cinéma

Le 28 décembre 1895, les frères Lumière présentaient au public français leur film sur la sortie des ouvriers de leur usine : le cinématographe était né. Depuis, le cinéma n'a jamais cessé d'évoluer et de se réinventer. Art de synthèse par excellence, il contient tous les autres arts : peinture, musique, théâtre, littérature, poésie, danse, architecture, mode. Mais en quoi le cinéma se différencie-t-il fondamentalement des autres arts ? Quels rituels et quels mythes nouveaux a-t-il apportés à l'humanité ? De salles obscures en écrans de lumière, de films cultes en divinités de celluloïd, de nanars improbables en chefs-d'oeuvre inoubliables, réponses autour d'un prestigieux générique : André Malraux, Marcel Pagnol, Francis Scott Fitzgerald, J.M.G. Le Clézio, Céline, Simone de Beauvoir, Roger Grenier, Boris Vian, Patrick Modiano, Salman Rushdie, Françoise Sagan, J.-B. Pontalis, Georges Perec, Anne Wiazemsky, Frédéric Mitterrand, et bien d'autres. Moteur

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 131  pages
  • Dimensions :  0.6cmx10.0cmx16.2cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Mercure De France Paru le
  • Collection : Le petit Mercure
  • ISBN :  2715228465
  • EAN13 :  9782715228467
  • Classe Dewey :  790
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Barozzi

Le goût du bonheur

Traditionnellement, deux professions se partagent la question métaphysique du bonheur : les théologiens et les philosophes. Au XVIIIe siècle, l'idée du bonheur comme salut spirituel a progressivement cédé la place à une définition fondée sur la redécouverte des plaisirs. En [....]...

Le goût de la marche

" Marcher est peut-être - mythologiquement - le geste le plus trivial, donc le plus humain ", écrivait Roland Barthes. Flânerie, déambulation, errance, vagabondage, promenade, randonnée, traversée, excursion, pèlerinage, voyage... autant de mots pour désigner le mouvement progressif de la...

Le goût des chats

Les écrivains aiment les chats. Certains ont même été inspirés par leurs chats au point de leur donner, parfois, la parole. A lire l'abondante littérature consacrée au chat, on perçoit bien vite que celui-ci, qu'il soit mâle ou femelle, est, par essence, défini comme exclusivement [.......

Le goût de rêve

Dans les textes anciens, les songes étaient considérés comme des présages divins. Dédaigné par les Lumières, le rêve a fait une entrée en force dans la littérature avec le romantisme : de Musset à Nerval et jusqu'à Lautréamont, il occupe une place prépondérante sous forme de [....]...

Voir tous les livres de Jacques Barozzi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le goût du cinéma

Le 28 décembre 1895, les frères Lumière présentaient au public français leur film sur la sortie des ouvriers de leur usine : le cinématographe était né. Depuis, le cinéma n'a jamais cessé d'évoluer et de se réinventer. Art de synthèse par excellence, il contient tous les autres arts : peinture, musique, théâtre, littérature, poésie, danse, architecture, mode. Mais en quoi le cinéma se différencie-t-il fondamentalement des autres arts ? Quels rituels et quels mythes nouveaux a-t-il apportés à l'humanité ? De salles obscures en écrans de lumière, de films cultes en divinités de celluloïd, de nanars improbables en chefs-d'œuvre inoubliables, réponses autour d'un prestigieux générique : André Malraux, Marcel Pagnol, Francis Scott Fitzgerald, J.M.G. Le Clézio, Céline, Simone de Beauvoir, Roger Grenier, Boris Vian, Patrick Modiano, Salman Rushdie, Françoise Sagan, J.-B. Pontalis, Georges Perec, Anne Wiazemsky, Frédéric Mitterrand, et bien d'autres. Moteur