share_book
Envoyer cet article par e-mail

Matelot

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Matelot

Matelot

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Matelot"

    Présentation de Matelot

    Matelot (1893) complète la trilogie des romans de lamer, après Mon frère Yves et Pêcheur d'Islande. Jean Berny, ayant échoué à Navale, s'engage comme simple matelot dans la marine marchande. La suite est d'une tragique simplicité : une existence très dure, des amours sans lendemain, le renoncement à devenir officier, et finalement la maladie dans les marais d'Extrême-Orient, d'où le héros est ramené agonisant, comme Rimbaud à la même époque. Ce troisième roman de la mer est moins connu que les deux autres. C'est injuste. Loti y a mis, de même, une part de son existence maritime et amoureuse, et y poursuit sa quête autobiographique, ses fantasmes, ses angoisses, sa maison natale, sa mère. S'y ajoute, pour une fois, la religion, " mythe adorable ". Comme l'écrit un critique : " Il nous parle de la mer et des marins comme seul un marin doublé d'un romancier pouvait nous en parler. "

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 222  pages
    • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.0cm
    • Poids : 158.8g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio Classique
    • ISBN :  2070412725
    • EAN13 :  9782070412723
    • Classe Dewey :  845
    • Langue : Français

    D'autres livres de Pierre Loti

    Pêcheurs d'Islande

    La Marie, navigue vers l'Islande emmenant à son bord les pêcheurs bretons qu'on appelle les "Islandais". Pourtant, la mer du Nord est dangereuse, et chaque année, certains équipiers ne reviennent pas. Après avoir vécu à Paris, Gaud, une belle et douce jeune femme, revient vivre en Bretagne. ...

    Prix : 74 DH
    Le Roman d'un enfant

    Julien Viaud est un enfant solitaire et farouche, peu enclin aux amusements de son âge et couvé par les femmes qui constituent son entourage familial. A Rochefort comme à Oléron, le jeune garçon fait l'apprentissage de la vie et Loti, entre roman et autobiographie, se plaît à s'égarer [.....

    Pêcheurs d'Islande

    Pêcheur d'Islande a sans doute souffert de son succès, considérable, et l'on ne relit plus beaucoup cette histoire d'amour qui fit tant pleurer nos grands-mères. Le chef-d'oeuvre de Loti n'en recèle pas moins de nombreuses qualités. Avec une construction savante, soigneusement équilibrée,...

    Prix : 62 DH
    Aziyadé

    Pierre Loti, dont on imagine mal quelle gloire retentissante il connut de son vivant, est aujourd'hui presque tombé dans l'oubli. Son premier roman, Aziyadé, évoque pour nous les charmes surannés de l'exotisme. Les oeuvres de Loti ont vieilli, leur mélancolie quelque peu apprêtée a mal [.....

    Voir tous les livres de Pierre Loti

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de Matelot

    Matelot (1893) complète la trilogie des romans de lamer, après Mon frère Yves et Pêcheur d'Islande. Jean Berny, ayant échoué à Navale, s'engage comme simple matelot dans la marine marchande. La suite est d'une tragique simplicité : une existence très dure, des amours sans lendemain, le renoncement à devenir officier, et finalement la maladie dans les marais d'Extrême-Orient, d'où le héros est ramené agonisant, comme Rimbaud à la même époque. Ce troisième roman de la mer est moins connu que les deux autres. C'est injuste. Loti y a mis, de même, une part de son existence maritime et amoureuse, et y poursuit sa quête autobiographique, ses fantasmes, ses angoisses, sa maison natale, sa mère. S'y ajoute, pour une fois, la religion, " mythe adorable ". Comme l'écrit un critique : " Il nous parle de la mer et des marins comme seul un marin doublé d'un romancier pouvait nous en parler. "