share_book
Envoyer cet article par e-mail

La justice, premières leçons

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La justice, premières leçons

La justice, premières leçons

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La justice, premières leçons"

Présentation de La justice, premières leçons

Les yeux bandés, la justice tient d'une main la balance, de l'autre le glaive impartiale, elle mesure et châtie. La justice est invoquée contre la barbarie et le cynisme. C'est en son nom que l'on convoque le tribunal. On en appelle à elle contre l'arbitraire. Mais que désigne ce nom ? Une essence éternelle, un fantasme, le fruit de la convention ? À l'heure des sociétés multiculturelles, que vaut la référence à un terme si auguste ? Peut-on encore lui accorder crédit ou faut-il le remplacer par des règles de droit établies selon un consensus rationnel, indépendant de toute représentation idéologique ? Le présent ouvrage tente de comprendre ce qui, aujourd'hui, peut encore permettre de justifier la justice.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 118  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.6cmx16.8cm
  • Poids : 18.1g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Major
  • ISBN :  2130592902
  • EAN13 :  9782130592907
  • Classe Dewey :  999
  • Langue : Français

D'autres livres de Frédéric Laupies

Dictionnaire de culture générale

Pour ne plus " manquer de bases ", pour savoir ce qu'il faut savoir... voici l'outil idéal : en un seul volume se côtoient et s'éclairent réciproquement l'art, la science, la religion, la politique, l'histoire, le droit, la littérature, la mythologie. Une première partie expose les grands [...

Prix : 630 DH
Premières leçons de philosophie

Penser par soi-même, tel est le but de la philosophie. Mais l'autonomie de la pensée doit se conquérir et philosopher est toujours dangereux : questions et remises en cause dérangeantes, interrogations angoissantes Il faut apprendre à penser sans se disperser ni céder aux effets de mode. A ...

Leçon philosophique sur l'imagination Thème Culture générale prépa HEC

"Quel esprit ne bat la campagne ? Qui ne fait châteaux en Espagne ? " (La Fontaine, La Laitière et le Pot au lait) L'imagination nous offre les délectations les plus L exquises... et les déceptions les plus amères. Elle est la liberté, elle est la servitude. Elle fait connaître et illusionne....

La société. Leçon philosophique

Le thème de culture générale des classes préparatoires économiques et commerciales au concours 2012. La société n'est ni toi ni moi. Elle nous précède et nous suivra. Elle se manifeste toujours en troisième personne : figure de l'antécédence ! Pourtant, elle n a pas l'extériorité [....

Voir tous les livres de Frédéric Laupies

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La justice, premières leçons

Les yeux bandés, la justice tient d'une main la balance, de l'autre le glaive impartiale, elle mesure et châtie. La justice est invoquée contre la barbarie et le cynisme. C'est en son nom que l'on convoque le tribunal. On en appelle à elle contre l'arbitraire. Mais que désigne ce nom ? Une essence éternelle, un fantasme, le fruit de la convention ? À l'heure des sociétés multiculturelles, que vaut la référence à un terme si auguste ? Peut-on encore lui accorder crédit ou faut-il le remplacer par des règles de droit établies selon un consensus rationnel, indépendant de toute représentation idéologique ? Le présent ouvrage tente de comprendre ce qui, aujourd'hui, peut encore permettre de justifier la justice.