share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours

Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours"

Présentation de Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours

Dans La Femme au collier de velours et dans les nouvelles qui composent Les Mille et Un Fantômes, Dumas présente un tour d'horizon du fantastique, du plus traditionnel au plus surprenant : fantômes, visions et vampires sont mobilisés, mais aussi les obsessions morbides de la génération post-révolutionnaire. Les têtes coupées parlent, les corps suppliciés se redressent et témoignent de l'abdication de la raison devant une histoire chaotique et proprement infernale. " Croyez-vous, Monsieur Ledru, demanda Jacquemin à demi-voix, croyez-vous qu'une tête puisse parler, une fois séparée du corps M. Ledru poussa une exclamation qui ressemblait à un cri, et pâlit visiblement. - Le croyez-vous ? dites, répéta Jacquemin. M. Ledru fit un effort. - Oui, dit-il, je le crois. - Eh bien !... eh bien !... elle a parlé. - Qui ? - La tête... la tête de Jeanne. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 517  pages
  • Dimensions :  2.8cmx11.2cmx17.0cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Imprint Unknown Paru le
  • Collection : Folio Classique
  • ISBN :  2070425940
  • EAN13 :  9782070425945
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Alexandre Dumas

La femme au colier de velours

1793, année noire. C'est le règne de la Terreur. L'ombre de l'échafaud plane sur Paris. Et celle du diable n'est pas loin... Il s'appelle Hoffmann. II a quitté l'Allemagne pour monter à l'assaut de ses rêves. Car il en est convaincu : le monde est un théâtre et Paris est sa scène. Et si le ...

Prix : 23 DH
Vingt ans après

Tout le monde a lu, lit ou lira 'Les Trois Mousquetaires'. À la fin du roman, les héros paraissent un peu fatigués, et on les comprend après tant de chevauchées et d'exploits. Mais 'Vingt ans après', ils reprennent vie et repartent vers les grandes aventures de la politique et du coeur avec ...

Prix : 132 DH

Le Comte de Monte-Cristo, tome 1

On fit encore quatre ou cinq pas en montant toujours, puis Dantès sentit qu'on le prenait par la tête et par les pieds et qu'on le balançait. "Une, dirent les fossoyeurs ; - Deux. - Trois !" En même temps, Dantès se sentit lancé, en effet, dans un vide énorme, traversant les airs comme un ...

Prix : 95 DH

Voir tous les livres de Alexandre Dumas

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Mille et Un Fantômes précédé de La Femme au collier de velours

Dans La Femme au collier de velours et dans les nouvelles qui composent Les Mille et Un Fantômes, Dumas présente un tour d'horizon du fantastique, du plus traditionnel au plus surprenant : fantômes, visions et vampires sont mobilisés, mais aussi les obsessions morbides de la génération post-révolutionnaire. Les têtes coupées parlent, les corps suppliciés se redressent et témoignent de l'abdication de la raison devant une histoire chaotique et proprement infernale. " Croyez-vous, Monsieur Ledru, demanda Jacquemin à demi-voix, croyez-vous qu'une tête puisse parler, une fois séparée du corps M. Ledru poussa une exclamation qui ressemblait à un cri, et pâlit visiblement. - Le croyez-vous ? dites, répéta Jacquemin. M. Ledru fit un effort. - Oui, dit-il, je le crois. - Eh bien !... eh bien !... elle a parlé. - Qui ? - La tête... la tête de Jeanne. "