share_book
Envoyer cet article par e-mail

A se tordre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
A se tordre

A se tordre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "A se tordre"

Présentation de A se tordre

Esprit facétieux et exigence littéraire marquent ces quarante-cinq " histoires chatnoiresques ". Autant d'occasions de " se tordre de rire ", en compagnie d'apothicaires peu scrupuleux, de soldats de fortune, d'archéologues du dimanche ou de peu de recommandables cocottes. Et si les hommes vous lassent, il reste les palmiers, veaux, zèbres, cochons qui participent au climat de douce folie qui règne sur cette comédie loufoque. Accompagné pour la première fois d'un appareil pédagogique adapté aux élèves, ce recueil illustré offre un panorama de situations, de thèmes et de registres qui permettront de travailler, au collège comme au lycée professionnel, les genres narratifs brefs (de la fable animalière à la nouvelle réaliste, de l'anecdote piquante au conte plus ou moins moral) et de redécouvrir un maître de l'humour dont l'oeuvre novatrice fut saluée par les surréalistes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 217  pages
  • Dimensions :  1.2cmx13.0cmx17.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Magnard Paru le
  • Collection : Classiques & contemporains
  • ISBN :  2210754941
  • EAN13 :  9782210754942
  • Classe Dewey :  847.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Alphonse Allais

Plaisirs d'humour

Lorsqu'on s'avisa de réunir les textes qu'Alphonse Allais (1854-1905) avait disséminés dans différents journaux pendant plus de vingt ans (à partir de 1883), presse humoristique (Le Chat noir, Le Sourire) ou " sérieuse " (Le Journal, de Fernand Xau), on s'aperçut qu'il ne fallait pas moins de...

Prix : 21 DH
Dictionnaire ouvert jusqu'à 22 heures

Cher lecteur de cette quatrième de couverture, vous êtes un intellectuel (ne voyez dans cette affirmation aucune flagornerie, mais une simple manoeuvre pour vous inciter à acheter le livre, si ce n'est déjà fait). Etant un intellectuel, vous maniez les mots, les locutions, les citations ; vous ...

Voir tous les livres de Alphonse Allais

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de A se tordre

Esprit facétieux et exigence littéraire marquent ces quarante-cinq " histoires chatnoiresques ". Autant d'occasions de " se tordre de rire ", en compagnie d'apothicaires peu scrupuleux, de soldats de fortune, d'archéologues du dimanche ou de peu de recommandables cocottes. Et si les hommes vous lassent, il reste les palmiers, veaux, zèbres, cochons qui participent au climat de douce folie qui règne sur cette comédie loufoque. Accompagné pour la première fois d'un appareil pédagogique adapté aux élèves, ce recueil illustré offre un panorama de situations, de thèmes et de registres qui permettront de travailler, au collège comme au lycée professionnel, les genres narratifs brefs (de la fable animalière à la nouvelle réaliste, de l'anecdote piquante au conte plus ou moins moral) et de redécouvrir un maître de l'humour dont l'œuvre novatrice fut saluée par les surréalistes.