share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le feu de Satan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le feu de Satan

Le feu de Satan

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le feu de Satan"

Présentation de Le feu de Satan

Il n'est jamais vraiment très normal que des humains s'enflamment comme par enchantement, sans intervention extérieure. Pourtant, en 1303, quand deux religieuses en route vers York sont confrontées au corps d'un homme qui achève de se consumer, le mystère paraît bien entier. Édouard d'Angleterre lui aussi est justement à York, où il doit négocier secrètement avec l'Ordre des Templiers. Un des chevaliers, ou en tout cas un homme qui portait leur cape, a tenté de l'assassiner... C'est une mission tout indiquée pour le désormais célèbre espion du roi, Hugh Corbett, qui devra mobiliser tout son rationalisme, son sens de la déduction et son astuce, pour sauver la vie de son souverain... tout en conservant la sienne, car Corbett deviendra lui aussi la cible des assassins. Un bonheur de plus pour les inconditionnels d'Hugh Corbett et de cette neuvième aventure traduite en français depuis le célèbre Satan à Saint-Mary-le-Bow. Son fidèle adjoint Ranulf est toujours parfait, tant Paul C. Doherty écrase de son talent d'historien médiéval – professeur à Oxford – chacun de ses livres. Une fois de plus, l'auteur allie à merveille la reconstitution historique, les exigences de l'intrigue policière et l'épaisseur de son enquêteur mi-Maigret mi-James Bond, mais façon XIVe siècle. Une vraie star du roman médiéval, comme le prouve aussi la qualité de ses autres séries publiées sous pseudo : celle du dominicain Frère Athelstan, sous le nom de Paul Harding, et dont le dernier titre est Sacrilège à Blackfriars ; celle signée C. L. Grace mettant en scène l'apothicaire Kathryn Swinbroke et dont le dernier roman paru est Le Livre des ombres. Les fans de Doherty savent déjà tout cela. Ce n'est que justice si leur nombre augmente à chaque parution. --Bruno Ménard

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 279  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.2cmx17.6cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   10 X 18 Paru le
  • Collection : Grands détectives
  • ISBN :  2264024429
  • EAN13 :  9782264024428
  • Classe Dewey :  823.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul C. Doherty

La Trahison des ombres

Cinq ans plus tôt, dans le village de Melford, Sir Roger Chapeleys a été exécuté en punition d'une série de crimes. Mais voilà que d'autres jeunes femmes ont été découvertes, violées et étranglées. Le fils de Sir Roger, Maurice, prétend avec force que son père a été victime d'une...

L'Archer démoniaque

Le décès de Lord Henry Fitzalan survenu au cours de la fête de Saint Matthieu entraîne beaucoup de commentaires, même s'il ne suscite pas véritablement d'affliction. Son côté libertin, ses rendez-vous nocturnes aux conventions de sorcières et son autosatisfaction sans borne ne lui [....]...

La complainte de l'ange noir

Angleterre, novembre 1302. Le roi Édouard Ier d'Angleterre envoie le meilleur de ses enquêteurs, sir Hugh Corbett, sur l'inhospitalière côte du Norfolk. Des tombes y ont été profanées, une boulangère pendue au gibet, un robuste serviteur décapité sur la grève et une jeune fille violée ...

Prix : 87 DH

Voir tous les livres de Paul C. Doherty

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Le feu de Satan

Il n'est jamais vraiment très normal que des humains s'enflamment comme par enchantement, sans intervention extérieure. Pourtant, en 1303, quand deux religieuses en route vers York sont confrontées au corps d'un homme qui achève de se consumer, le mystère paraît bien entier. Édouard d'Angleterre lui aussi est justement à York, où il doit négocier secrètement avec l'Ordre des Templiers. Un des chevaliers, ou en tout cas un homme qui portait leur cape, a tenté de l'assassiner... C'est une mission tout indiquée pour le désormais célèbre espion du roi, Hugh Corbett, qui devra mobiliser tout son rationalisme, son sens de la déduction et son astuce, pour sauver la vie de son souverain... tout en conservant la sienne, car Corbett deviendra lui aussi la cible des assassins. Un bonheur de plus pour les inconditionnels d'Hugh Corbett et de cette neuvième aventure traduite en français depuis le célèbre Satan à Saint-Mary-le-Bow. Son fidèle adjoint Ranulf est toujours parfait, tant Paul C. Doherty écrase de son talent d'historien médiéval – professeur à Oxford – chacun de ses livres. Une fois de plus, l'auteur allie à merveille la reconstitution historique, les exigences de l'intrigue policière et l'épaisseur de son enquêteur mi-Maigret mi-James Bond, mais façon XIVe siècle. Une vraie star du roman médiéval, comme le prouve aussi la qualité de ses autres séries publiées sous pseudo : celle du dominicain Frère Athelstan, sous le nom de Paul Harding, et dont le dernier titre est Sacrilège à Blackfriars ; celle signée C. L. Grace mettant en scène l'apothicaire Kathryn Swinbroke et dont le dernier roman paru est Le Livre des ombres. Les fans de Doherty savent déjà tout cela. Ce n'est que justice si leur nombre augmente à chaque parution. --Bruno Ménard