share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Odeur de l'Inde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Odeur de l'Inde

L'Odeur de l'Inde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Odeur de l'Inde"

Présentation de L'Odeur de l'Inde

« Ce sont les premières heures de ma présence en Inde, et je ne sais pas dominer la bête assoiffée, en moi emprisonnée, comme en cage. Je persuade Moravia de faire du moins quelques pas près de l'hôtel et de respirer quelques bouffées de cet air, d'une première nuit en Inde... » En 1961, Pasolini fit un voyage avec Alberto Moravia et Elsa Morante. Le livre intensément lyrique qu'il en rapporta n'est pas vraiment un récit, mais une « odeur » respirée au cours de ses errances nocturnes. Les visions de l'extrême misère, les spectacles d'une étrange spiritualité sont pour lui comme autant d'étapes d'une descente au sein d'une humanité primitive, moins éloignée qu'on ne pourrait le croire du décor des Ragazzi ou d'Une vie violente.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 154  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070420736
  • EAN13 :  9782070420735
  • Classe Dewey :  915.404
  • Langue : Français

D'autres livres de Pier Paolo Pasolini

Lettres luthériennes

Durant l'année 1975, dernière de sa vie, Pasolini, âgé de 53 ans, s'adresse dans le quotidien Il Corriere della sera, à un jeune homme imaginaire pour faire son éducation sociale et politique. Ce dialogue ouvert prend de l'ampleur, et devient un véritable « petit traité pédagogique » [...

Médée

On trouvera dans cette Médée trois textes, tous liés au film tourné par Pasolini en 1969. Une interview de Maria Callas, qui tient le rôle-titre. Un cahier de notes, " Visions de la Médée ", qui présente un projet détaillé du film à venir, et la retranscription des " dialogues [....]...

Actes impurs, suivi de "Amado mio"

«J'ai beaucoup risqué en écrivant Actes impurs et Amado mio. je ne sais pas si les sujets si scabreux de ces deux récits sont suffisamment nécessaires et objectivés; je suppose même que certains, si je disais le nom du péché... ne liraient peut-être même pas la première page du [.......

Voir tous les livres de Pier Paolo Pasolini

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Odeur de l'Inde

« Ce sont les premières heures de ma présence en Inde, et je ne sais pas dominer la bête assoiffée, en moi emprisonnée, comme en cage. Je persuade Moravia de faire du moins quelques pas près de l'hôtel et de respirer quelques bouffées de cet air, d'une première nuit en Inde... » En 1961, Pasolini fit un voyage avec Alberto Moravia et Elsa Morante. Le livre intensément lyrique qu'il en rapporta n'est pas vraiment un récit, mais une « odeur » respirée au cours de ses errances nocturnes. Les visions de l'extrême misère, les spectacles d'une étrange spiritualité sont pour lui comme autant d'étapes d'une descente au sein d'une humanité primitive, moins éloignée qu'on ne pourrait le croire du décor des Ragazzi ou d'Une vie violente.