share_book
Envoyer cet article par e-mail

La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines

La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines"

Présentation de La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines

D'après ce qu'on peut lire ou entendre dans les médias, la sexualité des femmes se réduirait au nombre d'ébats hebdomadaires, aux migraines légendaires, aux émois de l'été... Mais quid de ce qu'elle est vraiment ? Autrefois, les femmes ne pouvaient prétendre qu'à une sexualité utilitaire. Aujourd'hui, elles ont acquis des droits, une liberté mais aussi un "devoir de sexualité" qui les entravent tout autant. Ce n'est pas parce que l'on doit jouir que l'on jouit ou que l'on aime son partenaire, qu'on le désire. Catherine Blanc nous fait partager son expérience de thérapeute à qui les femmes viennent se confier, parler de leur sexe, de leurs fantasmes, de leur plaisir ou de son absence. Mariées, célibataires, jeunes, moins jeunes, actives ou non... toutes prouvent que la sexualité des femmes n'est pas celle des magazines. Heureusement !

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 249  pages
  • Dimensions :  2.8cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Evolution
  • ISBN :  2266185764
  • EAN13 :  9782266185769
  • Classe Dewey :  155.33
  • Langue : Français

D'autres livres de  Sophie Troubac

Le ciel sera mon toit

Carnets de route rédigés lors de plusieurs voyages dans la chaîne de l'Himalaya, en Inde, au Tibet et dans le Dolpo, ainsi qu'en Thaïlande. Les auteurs y font le récit des rencontres avec des peuples ignorés, de leurs habitudes de vie, de la transhumance des yacks porteurs du sel des grands ...

Prix : 201 DH
Au monde

L'accouchement est un rendez-vous avec soi-même: son histoire familiale, son corps, son avenir. Un rendez-vous qui change profondément la vie de chacune. Une sage-femme relate avec sensibilité son expérience de la maternité. Au fil des rencontres avec les femmes, leurs joies et leurs [....]...

Prix : 93 DH

Voir tous les livres de  Sophie Troubac

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de La sexualité des femmes n'est pas celle des magazines

D'après ce qu'on peut lire ou entendre dans les médias, la sexualité des femmes se réduirait au nombre d'ébats hebdomadaires, aux migraines légendaires, aux émois de l'été... Mais quid de ce qu'elle est vraiment ? Autrefois, les femmes ne pouvaient prétendre qu'à une sexualité utilitaire. Aujourd'hui, elles ont acquis des droits, une liberté mais aussi un "devoir de sexualité" qui les entravent tout autant. Ce n'est pas parce que l'on doit jouir que l'on jouit ou que l'on aime son partenaire, qu'on le désire. Catherine Blanc nous fait partager son expérience de thérapeute à qui les femmes viennent se confier, parler de leur sexe, de leurs fantasmes, de leur plaisir ou de son absence. Mariées, célibataires, jeunes, moins jeunes, actives ou non... toutes prouvent que la sexualité des femmes n'est pas celle des magazines. Heureusement !