share_book
Envoyer cet article par e-mail

La duchesse de Bloomsbury Street

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La duchesse de Bloomsbury Street

La duchesse de Bloomsbury Street

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La duchesse de Bloomsbury Street"

Présentation de La duchesse de Bloomsbury Street

Imaginez un croisement entre Madame de Sévigné et Woody Allen, et vous obtiendrez Helene Hanff (1918-1997). Un talent unique d'épistolière associé à une perfusion d'humour juif new-yorkais - hypocondrie comprise, comme il se doit. Grâce à 84 Charing Cross Road (Autrement, 2001), une infime partie de sa correspondance est devenue un best-seller planétaire, et des milliers de lecteurs français ont récemment succombé au « ton Hanff », tour à tour bougon et allègre, entre flirt et douche froide. On ne sait jamais vraiment si elle est une optimiste triste ou une pessimiste gaie - la clef de son charme, sans nul doute. La Duchesse de Bloomsbury Street propose une suite à 84 Charing Cross Road : après toute une vie d'attente, Helene Hanff arrive enfin à Londres en juin 1971 : celle qui fut une Amélie Poulain avant l'heure est enfin récompensée. Son ami le libraire Frank Doel est décédé, mais sa veuve, sa fille et une foule de personnages hauts en couleur l'accueillent lors de ce séjour - ses premières vacances, à l'âge de cinquante-deux ans. Dans ces pages, ses admirateurs la retrouveront fidèle à elle-même, incisive, hypersensible, coléreuse aussi, mais toujours magnifiquement lucide. S'adressant cette fois directement au lecteur, Miss Hanff nous offre un pèlerinage unique en son genre jalonné de points de vue savoureux sur des sujets aussi divers que l'architecture, un déplacement en bus, le fonctionnement des douches, la famille royale, la bonne santé des syndicats ou la littérature anglaise, son grand amour. Les fantômes de Shakespeare et de George Bernard Shaw sont d'ailleurs les guest-stars de ce journal intime. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 190  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx16.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  2228898929
  • EAN13 :  9782228898928
  • Classe Dewey :  914.210385
  • Langue : Français

D'autres livres de Helene Hanff

84 Charing Cross Road (cc)

Une authentique et délicieuse correspondance échangée pendant vingt ans (de 1949 à 1969) entre Helene Hanff, scénariste new-yorkaise passionnée de livres et les employés de la librairie Mark & Co., 84, Charing Cross Road à Londres, spécialisée dans les titres épuisés. Frank Doel, le [...

84, Charing Cross Road

Une authentique et délicieuse correspondance échangée pendant vingt ans (de 1949 à 1969) entre Helene Hanff, scénariste new-yorkaise passionnée de livres et les employés de la librairie Mark & Co., 84, Charing Cross Road à Londres, spécialisée dans les titres épuisés. Frank Doel, le [...

84, Charing Cross Road

Une authentique et délicieuse correspondance échangée pendant vingt ans (de 1949 à 1969) entre Helene Hanff, scénariste new-yorkaise passionnée de livres et les employés de la librairie Mark & Co., 84, Charing Cross Road à Londres, spécialisée dans les titres épuisés. Frank Doel, le [...

84 Charing Cross Road (Virago Modern Classics)

84, Charing Cross Road is a charming record of bibliophilia, cultural difference, and imaginative sympathy. For 20 years, an outspoken New York writer and a rather more restrained London bookseller carried on an increasingly touching correspondence. In her first letter to Marks & Co., Helene Hanff e...

Voir tous les livres de Helene Hanff

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La duchesse de Bloomsbury Street

Imaginez un croisement entre Madame de Sévigné et Woody Allen, et vous obtiendrez Helene Hanff (1918-1997). Un talent unique d’épistolière associé à une perfusion d’humour juif new-yorkais - hypocondrie comprise, comme il se doit. Grâce à 84 Charing Cross Road (Autrement, 2001), une infime partie de sa correspondance est devenue un best-seller planétaire, et des milliers de lecteurs français ont récemment succombé au « ton Hanff », tour à tour bougon et allègre, entre flirt et douche froide. On ne sait jamais vraiment si elle est une optimiste triste ou une pessimiste gaie - la clef de son charme, sans nul doute. La Duchesse de Bloomsbury Street propose une suite à 84 Charing Cross Road : après toute une vie d’attente, Helene Hanff arrive enfin à Londres en juin 1971 : celle qui fut une Amélie Poulain avant l’heure est enfin récompensée. Son ami le libraire Frank Doel est décédé, mais sa veuve, sa fille et une foule de personnages hauts en couleur l’accueillent lors de ce séjour - ses premières vacances, à l’âge de cinquante-deux ans. Dans ces pages, ses admirateurs la retrouveront fidèle à elle-même, incisive, hypersensible, coléreuse aussi, mais toujours magnifiquement lucide. S’adressant cette fois directement au lecteur, Miss Hanff nous offre un pèlerinage unique en son genre jalonné de points de vue savoureux sur des sujets aussi divers que l’architecture, un déplacement en bus, le fonctionnement des douches, la famille royale, la bonne santé des syndicats ou la littérature anglaise, son grand amour. Les fantômes de Shakespeare et de George Bernard Shaw sont d’ailleurs les guest-stars de ce journal intime. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.