share_book
Envoyer cet article par e-mail

La médecine des Aborigènes d'Australie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La médecine des Aborigènes d'Australie

La médecine des Aborigènes d'Australie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La médecine des Aborigènes d'Australie "

Présentation de La médecine des Aborigènes d'Australie

Depuis le grand livre de l'anthropologue australien A. P. Elkin, " Aboriginal Men of High Degree " (1945), il n'existait pas d'étude sur les nyangkaris, ces flamboyants guérisseurs aborigènes. Pendant seize mois, Frédéric Viesner a vécu dans l'intimité des hommes-médecine du désert central de l'Australie, en territoire Ptijantjajara et Yankunitjatjara. A l'heure où nos chercheurs en immunologie manifestent un intérêt inédit pour des pratiques millénaires, trop longtemps et improprement assimilées à de la magie, le jeune anthropologue français porte un regard rigoureux et empathique sur cette " médecine de l'âme " : ses rituels d'initiation, le traitement des afflictions, l'approche de la mort... Qui, de nos médecins aujourd'hui, nierait l'universalité et la modernité de cette définition selon les nyangkaris aborigènes : " la santé physique n'est que l'expression visible d'un état de l'âme. Disposer d'une bonne constitution et d'un état physique sain et non altéré ne suffit pas pour s'estimer en bonne santé. On dénomme cet état wangkaru, autrement dit à la fois vivant, ayant le souffle aisé et pouvant communiquer. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 183  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Indigène Paru le
  • Collection : Indigene esprit
  • ISBN :  2911939565
  • EAN13 :  9782911939563
  • Classe Dewey :  615.8
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La médecine des Aborigènes d'Australie

Depuis le grand livre de l'anthropologue australien A. P. Elkin, " Aboriginal Men of High Degree " (1945), il n'existait pas d'étude sur les nyangkaris, ces flamboyants guérisseurs aborigènes. Pendant seize mois, Frédéric Viesner a vécu dans l'intimité des hommes-médecine du désert central de l'Australie, en territoire Ptijantjajara et Yankunitjatjara. A l'heure où nos chercheurs en immunologie manifestent un intérêt inédit pour des pratiques millénaires, trop longtemps et improprement assimilées à de la magie, le jeune anthropologue français porte un regard rigoureux et empathique sur cette " médecine de l'âme " : ses rituels d'initiation, le traitement des afflictions, l'approche de la mort... Qui, de nos médecins aujourd'hui, nierait l'universalité et la modernité de cette définition selon les nyangkaris aborigènes : " la santé physique n'est que l'expression visible d'un état de l'âme. Disposer d'une bonne constitution et d'un état physique sain et non altéré ne suffit pas pour s'estimer en bonne santé. On dénomme cet état wangkaru, autrement dit à la fois vivant, ayant le souffle aisé et pouvant communiquer. "