share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vendée-Vengé

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vendée-Vengé

La Vendée-Vengé

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Vendée-Vengé "

Présentation de La Vendée-Vengé

On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n'efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France. A l'été 1790 se déclenche presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois ans plus tard, par le refus de la conscription au service d'une armée jugée impie. En réponse à cette insurrection des humbles, la Convention a organisé l' " extermination " des Vendéens, à commencer par les femmes, ces " sillons reproducteurs ", et les enfants, de " futurs brigands " et l' " anéantissement de la Vendée " ; 770 communes deviennent hors-la-loi et comme condamnés à la " vindicte nationale " ; le nom même de Vendée cède la place au département " Vengé ". Les moyens sont éloquents : camps, fours crématoires, sabrades. Les bilans, tant humains que matériels, sont impressionnants. A sa sortie, voilà vingt ans, ce livre avait choqué par la crudité que révélaient les archives. Aujourd'hui que les recherches ont confirmé les travaux pionniers de Reynald Secher, force est de reconnaître l'importance de cette contribution à l'histoire de la Révolution.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 351  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.6cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • ISBN :  2262025649
  • EAN13 :  9782262025649
  • Classe Dewey :  944.042
  • Langue : Français

D'autres livres de Reynald Secher

Vendée

Vingt-cinq ans après la publication de son livre, Le Génocide franco-français : la Vendée-Vengé, Reynald Secher, grâce à la découverte aux Archives nationales de documents totalement inédits, démontre, preuves à l'appui, que le génocide de la Vendée a bien été conçu, voté et mis ...

Charlemagne 747-800/814

Roi de France, roi d'Italie, empereur d'un immense empire, Charlemagne (Carolus Magnus), grâce à un talent militaire exceptionnel, à un sens aigu de l'histoire, à une grande passion pour l'art, à un amour profond pour ses peuples, est considéré, à juste titre d'ailleurs, comme un des pères ...

Voir tous les livres de Reynald Secher

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Vendée-Vengé

On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n'efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France. A l'été 1790 se déclenche presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois ans plus tard, par le refus de la conscription au service d'une armée jugée impie. En réponse à cette insurrection des humbles, la Convention a organisé l' " extermination " des Vendéens, à commencer par les femmes, ces " sillons reproducteurs ", et les enfants, de " futurs brigands " et l' " anéantissement de la Vendée " ; 770 communes deviennent hors-la-loi et comme condamnés à la " vindicte nationale " ; le nom même de Vendée cède la place au département " Vengé ". Les moyens sont éloquents : camps, fours crématoires, sabrades. Les bilans, tant humains que matériels, sont impressionnants. A sa sortie, voilà vingt ans, ce livre avait choqué par la crudité que révélaient les archives. Aujourd'hui que les recherches ont confirmé les travaux pionniers de Reynald Secher, force est de reconnaître l'importance de cette contribution à l'histoire de la Révolution.