share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Boucher des Hurlus

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Boucher des Hurlus

Le Boucher des Hurlus

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Boucher des Hurlus"

Présentation de Le Boucher des Hurlus

Le père du petit Michou a été fusillé pour mutinerie en novembre 1917. Il refusait avec d'autres soldats de monter à l'assaut de Perthes-les-Hurlus, où 140 000 poilus avaient trouvé la mort sans que l'endroit n'ait de valeur stratégique. Au lendemain de l'Armistice, sa veuve et son fils sont insultés puis agressés par leurs voisins d'immeuble. La mère est internée. Michou, envoyé à l'orphelinat, n'a plus que la vengeance en tête. Avec une bande d'adolescents, il fait le mur pour aller tuer le général Des Gringues, responsable de la mort de son père. De Paris vers les champs de bataille, une longue traque commence. En partie autobiographique, ce roman, reflet de la misère sociale d'une époque, rappelle un épisode tragique de la Première Guerre mondiale qui fut longtemps occulté. Cette quête dérisoire d'un enfant épris de justice entraîne le lecteur sur les chemins boueux de la cruauté et de la lâcheté collectives. Un plaidoyer pacifiste inoubliable qui figure parmi les œuvres majeures de l'auteur. --Claude Mesplède

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 222  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio policier
  • ISBN :  2070416364
  • EAN13 :  9782070416363
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Amila

La Lune d'Omaha

On ne voyait rien que le ciel bas, sauf quand la barque piquait du nez... Vingt ans après, dans l'alignement blanc parfait des croix, le cimetière militaire américain d'Omaha Beach offre sur la mer calme un point de vue à couper le souffle... Le sergent Reilly se souvient. Il est le gardien de c...

A qui ai-je l'honneur--?

Quatrième de couverture : Il y a douze ans on l'appelait le gorille de Ville-d'Avray dans tous les journaux Cinq ans de pénitencier. Motif a littéralement décortiqué deux surineurs méchants, avec ses seules grosses pattes. On a beau être le roi des bons mecs, c'est un lourd passé. Et Geo ne ...

Voir tous les livres de Jean Amila

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Boucher des Hurlus

Le père du petit Michou a été fusillé pour mutinerie en novembre 1917. Il refusait avec d'autres soldats de monter à l'assaut de Perthes-les-Hurlus, où 140 000 poilus avaient trouvé la mort sans que l'endroit n'ait de valeur stratégique. Au lendemain de l'Armistice, sa veuve et son fils sont insultés puis agressés par leurs voisins d'immeuble. La mère est internée. Michou, envoyé à l'orphelinat, n'a plus que la vengeance en tête. Avec une bande d'adolescents, il fait le mur pour aller tuer le général Des Gringues, responsable de la mort de son père. De Paris vers les champs de bataille, une longue traque commence. En partie autobiographique, ce roman, reflet de la misère sociale d'une époque, rappelle un épisode tragique de la Première Guerre mondiale qui fut longtemps occulté. Cette quête dérisoire d'un enfant épris de justice entraîne le lecteur sur les chemins boueux de la cruauté et de la lâcheté collectives. Un plaidoyer pacifiste inoubliable qui figure parmi les œuvres majeures de l'auteur. --Claude Mesplède